16/12/2011
Secrétaire général
SG/T/2825

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU KENYA ET EN SOMALIE, LES 8 ET 9 DÉCEMBRE 2011


(Adapté de l’anglais)


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Nairobi, au Kenya, dans l’après-midi du jeudi 8 décembre dernier.  Il y a rencontré le Président du Kenya, M. Mwai Kibaki, et le Ministre des affaires étrangères du Kenya, M. Moses Wetangula.  Ils ont discuté de la situation en Somalie, au Soudan et au Soudan du Sud. 


Le lendemain matin, le Secrétaire général a quitté le Kenya pour Mogadiscio, pour une visite inopinée dans la capitale somalienne.  Dès son arrivée, M. Ban a rencontré les dirigeants du Gouvernement fédéral de transition de la Somalie: le Président, Sheikh Sharif Sheikh Ahmed; le Premier Ministre, Abdiweli Mohamed Ali; et le Président de l’Assemblée nationale, Sharif Hassan Sheikh Aden.


Par la suite, s’exprimant au cours d’une conférence de presse, le Secrétaire général a déclaré que la période actuelle était un moment critique pour la Somalie, mais aussi un moment d’opportunités nouvelles pour sa population.  Il a cependant ajouté que la durée de la fenêtre d’opportunités était limitée et que des progrès devaient être rapidement réalisés sur les fronts politique, militaire et humanitaire.  Il a également annoncé que le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie (UNPOS) serait réinstallé à Mogadiscio en janvier prochain.


Le Secrétaire général a reçu un compte rendu du Commandant de la Force de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM).  Il a également rencontré le personnel des Nations Unies en service à Mogadiscio, y compris les membres du Service de la lutte antimines (UNMAS).


Le Secrétaire général s’est ensuite rendu au complexe de Dadaab, un camp de refugiés situé au Kenya et à la frontière avec la Somalie.  Ce complexe accueille le plus grand nombre de refugiés somaliens dans le monde.  M. Ban Ki-moon a visité l’enceinte de l’ONU et a rencontré les dirigeants du camp de réfugiés.  Il a également rencontré, en privé, une famille de réfugiés, et a discuté avec le personnel des agences des Nations Unies travaillant à Dadaab.


Au cours d’un échange avec la presse à Dadaab, M. Ban a déclaré qu’il condamne les attaques perpétrées, par le groupe Al-Shabaab, contre le personnel des Nations Unies et celui des organisations non gouvernementales.  Il a noté que ces attaques étaient dirigées contre des gens qui essayent d’aider les Somaliens les plus vulnérables.  Il a ajouté que sa visite au complexe de Dadaab était une leçon d’humilité, et que la communauté internationale avait une responsabilité morale de fournir des services de base et un soutien essentiel et vital aux populations de la Somalie.  Il a également relevé avoir prié instamment le Gouvernement kényen de fournir l’assistance nécessaire aux réfugiés et de ne pas les refouler.


Le Secrétaire général a quitté Dadaab en fin de journée, le 9 décembre, pour se rendre à Doha, au Qatar.

*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel