23/11/2011
Secrétaire général
SG/T/2819

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU BANGLADESH, DU 13 AU 16 NOVEMBRE 2011


Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, est arrivé dans la capitale du Bangladesh, Dhaka, dans la soirée du 13 novembre.


Le lendemain, le Secrétaire général a eu un petit déjeuner avec les membres de la communauté de développement et les partenaires au développement travaillant au Bangladesh.


Il a rencontré le Ministre des affaires étrangères Mme Dipu Moniet les hauts représentants du Ministère de la femme et des affaires de l’enfance, ainsi que ceux du Ministère de la santé et du bien-être social.  M. Ban a demandé au Bangladesh d’aider à promouvoir les relations de coopération entre l’Association sud-asiatique de coopération régionale (SAARC) et les Nations Unies.


Immédiatement après cette réunion, le Secrétaire général est intervenu à l’ouverture du Forum sur la vulnérabilité au climat, auquel participaient également le Premier Ministre du Bangladesh, Mme Sheikh Hasina, le Ministre des affaires étrangères Mme Dipu Moni et l’ancien Président du Costa Rica, M. José Maria Figueres Olsen.


Au cours de cet événement, le Secrétaire général a souligné que disposer d’une source d’énergie fiable peut être un outil très efficace de réduction des coûts.  « Nous avons toujours 1,4 milliard de personnes à travers le monde qui n’ont pas accès à l’électricité », a-t-il noté.  « Trouver une solution à ce problème aidera à mettre fin à la pauvreté, à promouvoir le dynamisme économique et à réduire les risques climatiques », a-t-il ajouté.  (Voir le communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/13942).


Après s’être adressé au personnel des Nations Unies en poste au Bangladesh, M. Ban Ki-moon s’est rendu en hélicoptère à Rajendrapur, où il a visité l’Institut bangladaisde formation aux opérations de maintien de la paix(BIPSOT).  Il a remercié le Bangladesh de fournir plus de 10 600 personnels militaires et de police à l’ONU, troupes qui participent à 10 opérations de maintien de la paix.


De retour à Dhaka, le Secrétaire général a rencontré le Premier Ministre, Mme Sheikh Hasina.  Ils ont discuté de la situation au Bangladesh avant les élections de 2014, ainsi que des questions sociales, économiques et de développement.


Le Secrétaire général et le Premier Ministre ont ensemble inauguré le Centre de services « One Stop », qui fournit des services d’administration en ligne.  Le Secrétaire général a dit « combien cette initiative était louable parce qu’elle promeut la transparence et la responsabilisation ».  « Les citoyens peuvent suivre le statut des demandes et des dossiers qu’ils soumettent à l’administration, et c’est un type de service auquel de nombreux peuples de pays développés n’ont toujours pas accès », a-t-il relevé.


Ban Ki-moon a rencontré les travailleurs du secteur de la santé et des patients au Centre international de recherche sur les maladies diarrhéiques au Bangladesh(ICDDRB), où a été développée la thérapie de réhydratation orale pour traiter les maladies diarrhéiques.  C’est l’une des plus anciennes institutions de recherche en matière de santé au Bangladesh.


Le Secrétaire général a ensuite rencontré Mme La Begum Khaleda Zia, la dirigeante du Parti nationaliste bangladais.  Ils ont discuté de la transition politique au Bangladesh, et de la nécessité de faire en sorte que les prochaines élections soient aussi équitables et crédibles que le scrutin de 2008.


M. Ban a conclu sa journée par un dîner officiel offert par le Premier Ministre Hasina.


Le lendemain, mardi 15 novembre, dans la matinée, le Secrétaire général a rencontré les dirigeants du Comité du Bangladesh pour le progrès rural (BRAC), qui est la plus grande organisation non gouvernementale au monde.


Il s’est ensuite rendu en hélicoptère dans la région du nord-est de Moulvibazar, où il a visité la clinique communautaire Mobarakpur.  Cette visite a été l’occasion de mettre l’accent sur l’importance d’assurer aux femmes des zones rurales un accès aux services de santé.


De retour à Dhaka, le Secrétaire général a eu une réunion bilatérale avec le Ministre des finances, M. Abul Maal Abdul Muhith.  Ils ont discuté de la situation économique mondiale ainsi que des efforts du Bangladesh pour parvenir à une croissance économique durable et pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).


Lors du déjeuner de travail qui a suivi avec le Ministre des finances et d’autres personnes, le Secrétaire général a déclaré que le Bangladesh était devenu un modèle pour le monde.  « Non seulement vous êtes en première ligne des défis en matière de développement », a-t-il dit, « vous êtes aussi en première ligne en ce qui concerne les solutions aux problèmes de développement ».  (Voir le communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/13949).


Le Secrétaire général a fait une présentation publique et s’est vu remettre un doctorat honorifique par l’Université de Dhaka.  Il a déclaré aux centaines de personnes présentes que si le Bangladesh devait atteindre l’avenir prospère qu’il mérite, il n’y parviendra que par le biais de l’unité nationale et en unissant toutes ses populations dans une cause commune.  (Voir le communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/13950).


Le Secrétaire général a ensuite tenu une conférence de presse avant de prendre part à deux dîners dont le premier était un dîner du Conseil de l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI Alliance).


Le second était un dîner offert par le secteur privé en soutien à l’initiative « Chaque femme, chaque enfant  ».  Il a dit aux participants que malgré les progrès obtenus dans la réalisation des OMD, la communauté internationale a pris du retard dans deux domaines qui sont ceux de la santé des femmes et de celle des enfants.  « Voir le communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/13951).


Dans la matinée du mercredi 16 novembre, M. Ban Ki-moon a quitté le Bangladesh pour se rendre à Bangkok en Thaïlande.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel