22/12/2011
Conseil de sécurité
SC/10504

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LA SITUATION AU YÉMEN


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Vitaly Churkin (Fédération de Russie):


Le 21 décembre 2011, les membres du Conseil ont entendu un exposé du Conseil spécial des Nations Unies, M. Jamal Benomar, sur la situation au Yémen.


Les membres du Conseil se sont félicités des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la transition politique sur la base de l’initiative du Conseil de coopération du Golfe et du mécanisme d’application, avancées qui permettent un transfert pacifique du pouvoir, comme l’a préconisé le Conseil de sécurité dans sa résolution 2014 (2011).  Ils ont salué la formation du Gouvernement d’unité nationale.


Les membres du Conseil ont appelé de nouveau à une mise œuvre transparente et rapide de l’initiative du Conseil de coopération du Golfe et du mécanisme d’application, dans un esprit d’ouverture et de réconciliation.  Ils ont pris acte de l’appui qu’apporte le Conseil de sécurité au Yémen dans sa progression vers des étapes clefs du plan de mise en œuvre et ont dit compter que les parties continueraient à respecter le calendrier arrêté dans l’accord et qui comprend l’élection présidentielle prévue pour le 21 février, le dialogue national, la révision de la Constitution et le programme des réformes destiné à venir à bout des problèmes de sécurité et des difficultés humanitaires et économiques auxquels le Yémen doit faire face.


Les membres du Conseil ont réaffirmé leur attachement à l’intégrité territoriale et à l’unité du Yémen.  Ils ont exhorté les parties à rejeter la violence, à s’abstenir de toute nouvelle provocation et à appliquer intégralement la résolution 2014 (2011) du Conseil de sécurité.  Les membres du Conseil ont réaffirmé que toutes les personnes responsables de violences et d’atteintes aux droits de l’homme devraient répondre de leurs actes.  Ils ont souligné la nécessité de pouvoir acheminer librement l’aide humanitaire en vue de faire face à l’aggravation de la crise. Les membres du Conseil ont également appelé les parties yéménites à œuvrer avec l’appui de l’Organisation des Nations Unies, de la communauté internationale et des pays du Conseil de coopération du Golfe, en vue d’instaurer sans délai la paix, la stabilité et la réconciliation et d’améliorer la situation humanitaire et économique du Yémen.


Les membres du Conseil ont salué les bons offices exercés par le Secrétaire général et son Conseil spécial, M. Jamal Benomar.  Ils ont réaffirmé leur volonté de continuer à suivre activement la situation sécuritaire, politique et humanitaire au Yémen, ainsi que la mise en œuvre de la résolution 2014 (2011) du Conseil de sécurité.  Ils ont dit attendre avec intérêt d’être régulièrement informés de la situation et notamment de l’état de mise en œuvre des accords relatifs à la transition politique.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel