18/11/2011
Conseil de sécurité
SC/10452
AFR/2289

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LES ÉLECTIONS AU LIBÉRIA


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de novembre, M. José Filipe Moraes Cabral (Portugal):


Les membres du Conseil de sécurité félicitent les Libériens d’avoir tenu, le 8 novembre, une élection présidentielle libre, régulière et transparente.  Ils félicitent également la Commission électorale nationale du bon déroulement du processus électoral, organisé conformément à la loi libérienne.


Les membres du Conseil remercient de nouveau la Représentante spéciale du Secrétaire général, Ellen Margrethe Løj, pour le travail accompli, ainsi que la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) de s’être acquittée de son mandat en assurant la sécurité, en fournissant un appui logistique et en contribuant à instaurer des conditions propices au déroulement d’un processus électoral libre, régulier et pacifique au Libéria.


Ils remercient la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine (UA) et les autres entités d’avoir dépêché des observateurs électoraux.  Ils demandent aux parties de respecter la Constitution libérienne et de régler les différends électoraux par la voie légale.


Les membres du Conseil s’inquiètent des actes de violence commis le 7 novembre.  Ils accueillent avec satisfaction le fait que le Gouvernement libérien ait créé une commission spéciale indépendante chargée d’enquêter sur ces actes et de déterminer les faits et les circonstances en toute indépendance et en toute impartialité, dans le respect des normes internationales, afin que leurs auteurs soient tenus de rendre des comptes.


Les membres du Conseil engagent les autorités libériennes à continuer de coopérer avec la MINUL pour faire avancer le transfert des responsabilités en matière de sécurité de la MINUL aux autorités nationales.


Les membres du Conseil engagent tous les Libériens à rester attachés à la légitimité du processus politique, à faire preuve de la plus grande retenue et à collaborer en vue d’instaurer une paix et une stabilité durables.


Les membres du Conseil invitent tous les dirigeants libériens à promouvoir une véritable réconciliation et un dialogue sans exclusive afin de consolider la paix et de faire avancer la démocratie.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel