18/08/2011
Conseil de sécurité
SC/10362
IK/639

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LES VIOLENCES PERPÉTRÉES EN IRAQ


On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite aujourd’hui à la presse par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’août, M. Hardeep Singh Puri (Inde), sur les violences perpétrées en Iraq:


Les membres du Conseil de sécurité ont condamné avec la plus grande fermeté la vague d’attentats terroristes perpétrés en Iraq le 15 août 2011, qui a fait de nombreux morts et blessés et causé d’importants dégâts.  Ils ont présenté leurs condoléances les plus sincères aux familles des victimes et réaffirmé leur soutien au peuple et au Gouvernement iraquiens, ainsi que leur attachement à la sécurité de l’Iraq.


Ils ont souligné la nécessité de traduire en justice ceux qui commettent, organisent, financent et commanditent ces actes de terrorisme répréhensibles et demandé instamment à tous les États de coopérer activement avec les autorités iraquiennes à cet égard, conformément aux obligations qui leur incombent en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.


Ils ont également réaffirmé qu’il était impératif de combattre par tous les moyens, dans le respect de la Charte des Nations Unies, les menaces que les actes de terrorisme font peser sur la paix et la sécurité internationales.  Ils ont rappelé que les États devaient veiller à ce que toute mesure prise pour lutter contre le terrorisme soit conforme à l’ensemble des obligations que leur impose le droit international, en particulier le droit international des droits de l’homme et des réfugiés et le droit international humanitaire.


Ils ont redit leur volonté de lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes, conformément aux responsabilités que leur confère la Charte des Nations Unies.


Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé qu’aucun acte terroriste ne pouvait faire reculer la paix, la démocratie et la reconstruction en Iraq, qui bénéficient de l’appui du peuple et du Gouvernement iraquiens ainsi que celui de la communauté internationale.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel