13/05/2011
Conseil économique et social
ENV/DEV/1212

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LANCEMENT D’UNE NOUVELLE INITIATIVE POUR AIDER LES AUTORITÉS LOCALES À  GÉRER LES DÉCHETS


(Adapté de l’anglais)


La Commission du développement durable des Nations Unies a lancé, aujourd’hui, un nouveau partenariat pour aider les communautés locales à gérer la quantité croissante de déchets, y compris les produits chimiques et les éléments dangereux et toxiques.


Le « Partenariat international pour le renforcement des services de gestion des déchets des autorités locales » siègera à l’Institut asiatique de technologie, basé à Bangkok, en Thaïlande.


Le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Sha Zukang, a appuyé cette initiative qui devrait promouvoir « une vie meilleure et saine pour les peuples des pays en développement ». 


La gestion des déchets représente un défi majeur pour les villes et les zones urbaines.  Selon les Nations Unies, plus de la moitié de la population mondiale vit déjà dans des zones urbaines et en 2050, les trois quarts de la population mondiale habiteront dans des villes, essentiellement dans le monde en développement. 


Les villes dépensent généralement entre 5 et 15% de leur budget total pour la gestion des déchets solides, d’après l’étude publiée en 2010 par le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), Gestion des déchets solides dans les villes du monde


ONU-Habitat a proposé de servir de Secrétariat régional au nouveau Partenariat, en Afrique, en Amérique latine et en Asie.  Son Directeur exécutif, M. Joan Clos, a estimé que « des partenariats public-privé pouvaient créer des solutions gagnantes pour les équipements collectifs et le secteur privé, à condition d’être dûment appuyés par des principes directeurs ».


Aux flux de déchets conventionnels s’ajoutent les déchets électroniques -« e-waste »- dont les substances dangereuses posent de nouveaux problèmes pour la santé et l’environnement.


Le Président de l’Institut asiatique de technologie, M. Said Irandoust, s’est engagé à collaborer activement avec le « Partenariat international » en appliquant les « trois R: réduire, réutiliser et recycler ».


La liste des organisations qui ont rejoint le Partenariat est présentée sur le site Internet www.uncrd.or.jp.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter Dan Shepard, Département de l’information de l’ONU par tél. au: +1 212 963 9495, ou par courriel: shepard@un.org; ou C. Viswanathan, Institut asiatique de technologie, Bangkok, Thaïlande, par tél. au: +66 2 524 5640, ou par courriel: visu@ait.ac.th; ou Choudhury Rudra Charan Mohanty, Centre des Nations Unies pour le développement régional, Nagoya, Japon, par tél. au: + 81 52 561 9417, ou par courriel: environment@uncrd.or.jp.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel