16/06/2011
Conseil économique et social
ECOSOC/6485
ONG/727

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Comité chargé des organisations non gouvernementales

Reprise de la session de 2011

32e séance après-midi


LE COMITÉ DES ONG ADOPTE SON RAPPORT 2011 ET RECOMMANDE À L’ECOSOC L’OCTROI DU STATUT CONSULTATIF À SEPT AUTRES ONG


Au cours de la session qu’il a tenue du 16 mai au 16 juin, le Comité des ONG a recommandé au Conseil économique et social (ECOSOC) d’octroyer un statut consultatif à 146 organisations non gouvernementales et de noter qu’il a rejeté la demande d’octroi présentée par « International Lesbian and Gay Association » (ILGA).


C’est ce qui ressort du rapport final* que le Comité a adopté aujourd’hui, clôturant ainsi sa session.  Le Comité octroie trois types de statut: le statut consultatif général, le statut consultatif spécial et l’inscription sur la Liste.


Le statut consultatif général concerne les ONG dont les activités couvrent la plupart des domaines d’action du Conseil économique et social.  Ces ONG sont autorisées à soumettre à l’ECOSOC des communications écrites ainsi que des pétitions, et à proposer l’inscription de points à son ordre du jour.


Le statut consultatif spécial concerne, quant à lui, des ONG internationalement reconnues pour leur compétence particulière dans certains domaines d’activités du Conseil.  Ces dernières peuvent également soumettre des communications écrites et des pétitions.


Enfin, le Comité inscrit sur la Liste, des ONG qui peuvent contribuer, de temps à autre, aux travaux de l’ECOSOC, et qui ne sont habilitées à soumettre à ce dernier que des communications écrites.


Aujourd’hui, le Comité a recommandé à l’ECOSOC d’entériner en tout sept décisions.  Outre l’octroi du statut consultatif à 146 ONG, le Comité recommande à l’ECOSOC, dont il est un organe subsidiaire, de prendre note de la décision de ne pas accorder ce statut à « International Lesbian and Gay Association » (ILGA).  S’il suit son Comité, l’ECOSOC devrait aussi retirer le statut consultatif à 61 ONG qui n’ont pas soumis leur rapport quadriennal pendant plusieurs années.


Il devrait, en outre, suspendre le statut consultatif de 103 organisations qui sont en retard de plus d’un an pour la soumission de leur rapport quadriennal mais en revanche, lever la suspension de 16 ONG qui ont finalement soumis leur rapport quadriennal.


Le Comité des ONG a aussi recommandé à l’ECOSOC de clôturer « sans préjudice » l’examen des requêtes de 32 ONG qui, malgré trois rappels, n’ont toujours pas répondu aux questions posées par les membres du Comité.


Le Rapporteur du Comité, M. Marghoob Saleem Butt, du Pakistan, a expliqué qu’il avait fallu tenir plusieurs séances de consultations pour la rédaction de certains paragraphes du rapport, afin de bien refléter les positions des membres lors des « votes par appel nominal ».  Le Secrétariat a dû vérifier toutes les informations contenues dans le rapport pour s’assurer de leur exactitude.


M. Butt a indiqué que le Comité allait en conséquence demander que l’ECOSOC lui accorde, pour l’avenir, deux séances de travail supplémentaires après chaque partie de session.


Le Président du Comité, M. Aydan Karamanoğlu, de la Turquie, a estimé que la session avait été couronnée de succès, à tel point qu’il avait été difficile de terminer la rédaction du rapport.  Il a rappelé que la tâche n’était pas aisée, du fait du nombre de requêtes à examiner, mais a souligné que le Comité avait su travailler efficacement. 


Il s’est félicité en particulier de l’esprit très positif qui avait régné au sein du Comité, malgré « quelques tensions » et notamment une procédure de vote ayant duré deux heures et demi.  « Nous avons su franchir les obstacles car vous avez fait preuve de souplesse », a-t-il dit aux membres du Comité.


Le représentant de la Belgique, à l’instar de son homologue américaine, a félicité le Président pour la façon dont il avait mené les débats.  Il a saisi cette occasion pour dire « adieu à l’ONU », puisque cette session est la dernière à laquelle il participe.


* E/2011/32 (Part II)


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel