15/02/2011
Conseil économique et social
ECOSOC/6464

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil économique et social

Session d’organisation de 2011

2e séance – matin                                          


L’ECOSOC PLACE L’EXAMEN MINISTÉRIEL DE SA SESSION DE FOND 2011 SOUS LE SIGNE

DES OBJECTIFS INTERNATIONAUX EN MATIÈRE D’ÉDUCATION


Le Conseil économique et social (ECOSOC) a poursuivi sa session d’organisation qui sera émaillée de plusieurs réunions d’information cette semaine.  Ce matin, l’ECOSOC a adopté son programme de travail de base pour 2011 et 2012* qui prévoit qu’à la session de fond du mois de juillet à Genève, l’Examen ministériel annuel (EMA) soit consacré à la « Mise en œuvre des objectifs arrêtés et des engagements pris sur le plan international en matière d’éducation ».  


L’ECOSOC tiendra sa prochaine réunion jeudi 17 février à partir de 11 heures.


Avant l’adoption du programme de travail, le Président de l’ECOSOC, M. Lazarous Kapambwe, de la Zambie, a constaté que plus de deux ans après la « pire crise financière et économique mondiale », une « surveillance vigilante de l’économie demeure critique ».  Il a annoncé que le Département des affaires économiques et sociales (DESA) viendra, cette semaine même, présenter l’édition 2011 du rapport sur la situation et les perspectives de l’économie mondiale, publié le mois dernier. 


Le Président a aussi indiqué que vendredi prochain, les experts de l’ECOSOC discuteront de l’évolution de la crise alimentaire, avec le retour de la hausse des prix de la nourriture. 


Lazarous Kapambwe a attiré l’attention sur d’autres réunions et d’abord celle prévue, jeudi après-midi, avec la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, la Directrice exécutive d’ONU-Femmes et le Directeur exécutif adjoint du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) pour parler de la mise en œuvre de la résolution 64/289 sur la cohérence à l’échelle du système de l’ONU.


Le Président a dit voir dans la réunion des 10 et 11 mars avec les institutions de Bretton Woods, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’occasion parfaite de poursuivre sur l’élan donné par le Consensus de Monterrey et la Déclaration de Doha sur le financement du développement.


Au nom de l’Union européenne, le représentant de la Hongrie a demandé au Président du Conseil de faire en sorte que la réunion se déroule de manière « réellement interactive et dynamique ».


Le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Sha Zukang, a interpellé le Conseil sur trois points.  Il a d’abord demandé que l’ECOSOC fasse figurer la question de l’insécurité alimentaire dans son programme de travail.  Il a ensuite réaffirmé l’urgence qu’il y a à ce que l’ONU joue un rôle central dans la gouvernance économique mondiale et a enfin rappelé qu’en 2011 et en 2012, l’ECOSOC devra élaborer un ordre du jour ambitieux pour améliorer la situation des pays les moins développés (PMA) qui sera l’objet de la Conférence d’Istanbul, au mois de mai prochain. 


L’ECOSOC doit aussi contribuer au succès de la Conférence internationale sur le développement durable (Rio+20), en particulier les volets consacrés à l’économie verte et à l’élimination de la pauvreté. 


Pour la session de fond 2011 qui commencera au mois de juillet à Genève**, le Conseil a décidé que le thème de l’Examen ministériel annuel, qui aura lieu le vendredi 8 juillet 2011, serait la « Mise en œuvre des objectifs et des engagements convenus au niveau international en ce qui concerne l’éducation ». 


Le segment de coordination, qui se tiendra du lundi 11 juillet au jeudi 14 juillet 2011, aura pour thème la « Déclaration ministérielle de 2010 sur la mise en œuvre des objectifs arrêtés et des engagements pris au niveau international en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation de la femme ». 


Le débat sur les activités opérationnelles se tiendra du jeudi 14 juillet au lundi 18 juillet et celui sur les affaires humanitaires, du mardi 19 juillet au jeudi 21 juillet.  Enfin, le débat général de la session se tiendra du vendredi 22 juillet au jeudi 28 juillet.


Le Président de l’ECOSOC a proposé que la question du financement du développement soit de nouveau examinée au cours du segment de coordination, ainsi que le Rapport annuel du Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination (CEB). 


Il a rappelé aux délégations qu’elles doivent se prononcer, cette semaine, sur la répartition des sièges au Conseil d’administration du Programme alimentaire mondial (PAM); la proposition faite par la Bolivie d’amender la Convention unique sur les stupéfiants de 1961; l’élargissement de la composition du Groupe consultatif ad hoc sur Haïti; et l’élection des membres au Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains.


Le Président a aussi proposé que les thèmes des examens ministériels annuels, après 2011, portent sur l’interdépendance des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). 


*E/2011/1

  **E/2011/L.1


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel