07/06/2011
Communiqué de presse
Conférence de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA NOMINATION DE LA CHANTEUSE AMÉRICAINE, MELBA MOORE,

COMME AMBASSADRICE ITINÉRANTE POUR LE MÉMORIAL DE L’ESCLAVAGE


M. Maher Nasser, Directeur de la Division de la sensibilisation du public du Département de l’information (DPI), a annoncé aujourd’hui, au cours d’une conférence de presse tenue au Siège de l’ONU à New York, que Mme Melba Moore, actrice et chanteuse américaine, avait été nommée, ce matin, Ambassadrice itinérante pour le mémorial permanent honorant la mémoire des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves.


« Cette nomination marque une étape importante pour faire avancer ce projet car nous avons besoin de mobiliser d’urgence les ressources nécessaires », a indiqué M. Raymond Wolfe, Représentant permanent de la Jamaïque auprès des Nations Unies et Président du Comité du mémorial permanent.


Mme Melba Moore, reine du R&B, nominée quatre fois aux « Grammy Awards », est passionnée, a dit le Président du Comité du mémorial permanent qui a décrit la chanteuse comme « mue par un sentiment d’urgence qui est exactement ce dont nous avons besoin pour faire avancer les choses ».


M. Wolfe a précisé que sur les 4,5 millions de dollars nécessaires au projet, un peu moins d’un million avait été collectés auprès de 53 États Membres.  Le Comité envisage de se tourner vers le monde des affaires et le milieu des arts et spectacles.


Le projet d’édification d’un mémorial permanent « en souvenir des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves », au Siège de l’ONU, est une initiative de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) qu’a appuyée l’Assemblée générale dans la résolution (A/RES/63/5), adoptée à l’unanimité en 2008.


Malgré la résolution, nombreux sont ceux qui, au sein même de l’ONU, ignorent l’existence même du projet, a affirmé M. Tete Antonio, Observateur permanent de l’Union africaine, qui participait également à cette conférence de presse.  « L’action sur le terrain est essentielle si on veut continuer de sensibiliser les gens à ce projet. »


La nouvelle Ambassadrice itinérante, Melba Moore, n’a pas manqué d’exprimer l’honneur qui lui échoit.  Elle a indiqué qu’elle comptait faire des démarches dans les écoles et les centres pour personnes sans abri, en plus des contacts avec les « milieux plus huppés ».


« Ce sont les jeunes qui ont réellement besoin d’être informés si on veut donner un réel coup d’envoi au projet », a-t-elle estimé.  « Les préjugés commencent la plupart du temps dans les écoles et les foyers », a acquiescé le Président du Comité du mémorial permanent.


L’ONU reçoit un million de visiteurs par an.  Le mémorial, a dit le Directeur de la Division de la sensibilisation du public, a toutes les chances de devenir un outil pédagogique « incroyable ».


« Ce mémorial sera le symbole palpable de 400 ans d’esclavagisme et des dangers du racisme et de la discrimination », a-t-il insisté, avant de souligner l’importance de préserver la mémoire du passé.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel