16/03/2010
Secrétaire général
SG/T/2716

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN HAÏTI LE 14 MARS 2010


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, s’est rendu en Haïti le 14 mars 2010, pour y évaluer les conditions régnant sur le terrain, deux mois après le tremblement de terre qui a détruit une grande partie de la capitale, Port-au-Prince, et tué des centaines de milliers de personnes, dont 101 membres du personnel de l’ONU.


Dès son arrivée, le Secrétaire général a été informé de la situation par l’Équipe de pays de l’ONU, qui est dirigée par le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, M. Edmund Mulet, en sa qualité de Représentant spécial par intérim du Secrétaire général pour Haïti.


Le Secrétaire général a ensuite rencontré le Président d’Haïti, M. René Préval, ainsi que le Premier Ministre, M. Jean-Max Bellerive, au siège provisoire de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).  Ils ont discuté des défis qui restent à relever après le séisme, comme le relogement des personnes déplacées dans des camps plus sûrs avant le débat de la saison des pluies et des ouragans, et l’amélioration de la coordination de l’aide internationale.  M. Ban Ki-moon et les dirigeants haïtiens ont aussi parlé de la Conférence sur l’évaluation des besoins d’Haïti qui aura lieu à Saint-Domingue, en République dominicaine, les 16 et 17 mars prochains, et qui doit préparer le terrain à la tenue de la Conférence internationale des donateurs qui aura lieu au Siège des Nations Unies, à New York, le 31 mars.


Le Secrétaire général et le Président René Préval ont ensuite donné une conférence de presse dont le contenu est accessible sur la page Web suivante: http://www.un.org/apps/sg/offthecuff.asp?nid=1390.


Pour finir, le Secrétaire général a visité un camp de victimes du séisme qui ont été déplacées.  Le camp est érigé sur un ancien terrain de golf proche de Pétion-Ville, une banlieue de Port-au-Prince.  Ban Ki-moon a pu rencontrer des personnes vivant dans ce camp et des femmes officiers de police de l’ONU qui assurent la protection des résidentes du camp contre les violences sexuelles.  Il a aussi parlé avec des représentants d’organisations non gouvernementales locales et internationales, notamment les ONG soutenues par les acteurs américains Sean Penn et Maria Bello, qui tous les deux étaient présents sur les lieux.


Le Secrétaire général et sa délégation sont rentrés à New York aux premières heures de la matinée de lundi, le 15 mars.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel