18/11/2010
Secrétaire général
SG/SM/13258
OBV/938

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON SOULIGNE QUE LA PHILOSOPHIE CONTRIBUE À RAPPROCHER LES ÊTRES HUMAINS

ET INVITE À FORTIFIER LES SOCIÉTÉS PAR LA RAISON ET LE DIALOGUE


On trouvera ci-après le texte du message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale de la philosophie, le 18 novembre:


La philosophie nous aide à définir qui nous sommes et quelles relations entretenir les uns avec les autres, ainsi qu’avec le monde dans lequel nous vivons.


Des systèmes de pensée des anciennes civilisations jusqu’aux nouveaux horizons de la déontologie médicale, le questionnement et la réflexion philosophiques continuent de contribuer précieusement au progrès de l’humanité.


Cette année, la Journée internationale de la philosophie célèbre l’Année internationale du rapprochement des cultures, lancée à l’initiative de l’UNESCO.  Elle s’inscrit également dans le cadre de l’Année internationale de la jeunesse, qui vise à promouvoir le dialogue et la compréhension mutuelle.


La philosophie traite souvent de thèmes universels – de questions que nous sommes nombreux à nous poser et qui ont trait à l’existence, aux convictions et aux comportements humains.  C’est en cela qu’elle a le pouvoir, à la fois rare et étonnant, de contribuer à rapprocher les êtres humains et à établir le dialogue entre différentes cultures.


Mettons donc à profit cette forme d’expression essentielle pour faire évoluer l’esprit des femmes et des hommes, car c’est là même, comme le rappelle de façon si mémorable la charte de l’UNESCO, que commence véritablement la paix.


En cette Journée internationale de la philosophie, engageons-nous à ne pas céder aux démons de la polarisation et à bannir les stéréotypes, l’ignorance et la haine.  Employons-nous plutôt à fortifier nos sociétés par la raison et le dialogue, qui sont le fondement même du débat philosophique.  Et n’oublions pas le rôle crucial que la pratique séculaire de la philosophie peut jouer dans notre monde moderne et interdépendant.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel