02/07/2010
Secrétaire général
SG/SM/12991
AG/10961
FEM/1807

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

« ONU FEMMES » CONSOLIDE LES FORCES DE L’ONU POUR LA PROMOTION DE L’ÉGALITÉ ENTRE

LES SEXES ET L’AUTONOMISATION DES FEMMES, DÉCLARE LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL


On trouvera ci-après la déclaration faite aujourd’hui par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, sur la création d’« ONU Femmes »:


Je me félicite de l’adoption de la résolution, qui a eu lieu aujourd’hui à la soixante-quatrième session de l’Assemblée générale, sur la fusion de quatre entités des Nations Unies pour la promotion de la femme en une Entité des Nations Unies pour l’égalité entre les sexes et l’autonomisation de la femme, « ONU Femmes ».  J’exprime ma reconnaissance aux États Membres qui ont pris cette décision importante en faveur des femmes et des filles.  Je remercie la Représentante permanente de l’Estonie, Mme Tiina Intelmann, et le Représentant permanent de la Tunisie, M. Ghazi Jomaa, pour la détermination et les efforts remarquables dont ils ont fait preuve dans la conduite des négociations vers ce résultat positif.


La mesure prise aujourd’hui ne consolide pas seulement des bureaux des Nations Unies mais aussi les forces des Nations Unies.  « ONU Femmes » va donner un élan considérable aux efforts des Nations Unies visant à promouvoir l’égalité entre les sexes.  Cette nouvelle entité va multiplier les opportunités et combattre la discrimination à travers le globe.  Elle est également importante dans nos efforts plus larges de renforcer la cohérence à l’échelle du système des Nations Unies afin de relever les défis du XXIe siècle.


« ONU Femmes » est la reconnaissance d’une vérité simple: pour les femmes et les filles, l’égalité n’est pas seulement un droit fondamental mais elle constitue également un impératif économique et social.  Là où les femmes sont éduquées et émancipées, les économies sont plus productives et plus fortes.  Là où les femmes sont pleinement représentées, les sociétés sont plus pacifiques et plus stables.


C’est la raison pour laquelle j’ai fait de l’égalité entre les sexes et de l’autonomisation des femmes une de mes toutes premières priorités qu’il s’agisse du combat contre le fléau de la violence envers les femmes, de la nomination d’un nombre plus élevé de femmes à des postes de responsabilité ou des efforts visant à réduire les taux de mortalité maternelle.


Maintenant notre défi est de rendre pleinement opérationnelle « ONU Femmes ».  Je continuerai à consulter les États Membres et la société civile en vue de sélectionner un Secrétaire général adjoint dynamique pour diriger « ONU Femmes ».  Je salue le leadership et le personnel de la Division de la promotion de la femme; de l’Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme (INSTRAW); du Bureau de la Conseillère spéciale pour la parité entre les sexes et la promotion de la femme et du Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM), pour leur engagement en faveur de l’égalité entre les sexes.  Je compterai sur leur appui maintenant que nous entrons dans une nouvelle ère du travail de l’ONU en faveur des femmes.


Je salue une nouvelle fois l’Assemblée générale pour son action.  Les femmes du monde attendent des Nations Unies un leadership et les États Membres le leur ont donné.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel