20/05/2010
Secrétaire général
SG/SM/12903
AFR/1979
OBV/880

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

À L’OCCASION DE LA JOURNÉE DE L’AFRIQUE, BAN KI-MOON RÉAFFIRME LA VOLONTÉ DE L’ONU

DE PROMOUVOIR LA PAIX ET LE PROGRÈS DURABLES DES HABITANTS DU CONTINENT


Vous trouverez, ci-après, le texte intégral du message du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, publié à l’occasion de la Journée de l’Afrique, le 25 mai:


La Journée de l’Afrique, qui marque la création, en 1963, de l’Organisation de l’unité africaine, devenue l’Union africaine, offre chaque année l’occasion de réfléchir sur les réalisations des gouvernements et des peuples de l’Afrique et les difficultés qu’ils rencontrent.  La célébration, cette année, revêt une importance particulière en ce qu’elle coïncide avec le cinquantième anniversaire de l’indépendance de plusieurs pays africains francophones, ainsi que du Nigéria, nation la plus peuplée du continent.


Le mouvement d’indépendance qui a soulevé l’Afrique il y a 50 ans a amené de nombreux nouveaux Membres à l’Organisation des Nations Unies, l’accent étant dès lors mis sur les besoins de développement du continent et la démocratisation de la gestion des relations internationales.  En rappelant constamment à la communauté internationale sa responsabilité à l’égard des plus vulnérables et en réaffirmant l’appartenance de tous à la famille des nations, l’Afrique a contribué à la réorientation de l’agenda mondial.


Les entités des Nations Unies ont, quant à elles, joué un rôle clef dans la promulgation des valeurs fondamentales de la Charte et de la Déclaration universelle des droits de l’homme parmi les divers pays d’Afrique.  De la paix et de la sécurité au développement économique et social et à l’intégration régionale, l’Organisation s’est avérée un partenaire indispensable.


Notre large présence sur le terrain en Afrique vise notamment au maintien et à la consolidation de la paix, à la médiation et à la prévention des conflits.  La coopération a été renforcée entre l’Organisation des Nations Unies et la Commission de l’Union africaine, comme en témoigne le dialogue suivi entre le Conseil de sécurité et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine.  Presque toutes les entités des Nations Unies travaillent en étroite collaboration avec des partenaires africains pour faire face à des troubles internes, des tentatives de coup d’État et des violences contre les civils –surtout les femmes–, aux difficultés que pose le chômage des jeunes, à la maladie, au changement climatique et à l’insécurité alimentaire.  Le Sommet de septembre sur les Objectifs du Millénaire pour le développement nous offrira encore une tribune pour confirmer nos engagements en faveur de l’Afrique et appuyer la mise en œuvre par le continent du Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique.


L’Afrique est prête à exploiter au mieux ses possibilités.  En cette Journée de l’Afrique, réaffirmons notre volonté de forger des partenariats fructueux au service de la paix et de progrès durables pour tous les habitants du continent.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel