18/03/2010
Secrétaire général
SG/A/1226
BIO/4178
ICEF/1874

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU NOMME ANTHONY LAKE, DES ÉTATS-UNIS, DIRECTEUR EXÉCUTIF DU FONDS DES NATIONS UNIES POUR L’ENFANCE (UNICEF)


Après consultations avec le Conseil d'administration du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Anthony Lake, des États-Unis, au poste de Directeur exécutif de l’UNICEF.  Le Secrétaire général a exprimé sa reconnaissance à Mme Ann Veneman pour les services qu’elle a rendus à l’ONU et à l’UNICEF durant cinq années.


M. Lake apporte une riche expérience et une passion pour le rôle critique qui incombe à l’UNICEF, couplées à un solide leadership, à des compétences managériales éprouvées et à une habilité à mobiliser volonté politique et ressources matérielles en faveur du Fonds.


Anthony Lake a démontré un grand intérêt et beaucoup d’engagement à soutenir l’UNICEF, et il a servi durant neuf années au sein du Conseil d'administration du Fonds des États-Unis pour l’UNICEF, qu’il a d’ailleurs présidé de 2004 à 2007.  En tant que Président de cette entité, il a supervisé une augmentation significative  du financement en faveur du Fonds des États-Unis pour l’UNICEF, ainsi qu’une transition dans son personnel et ses missions.  À travers sa grande expérience professionnelle et ses engagements volontaires, M. Lake a démontré un vif intérêt et beaucoup d’engagement en faveur du bien-être des enfants, du combat contre la pauvreté, du soutien à l’établissement de la paix et de la promotion du développement.


M. Lake est actuellement professeur émérite en pratique de la diplomatie à l’Université de Georgetown.  Il préside également l’Institut Marshall, et en cette qualité, il a joué un rôle actif dans le développement de cette organisation, qui œuvre à alléger les souffrances et construire la stabilité dans des pays dévastés par les conflits, notamment à travers la mise en place de programmes abordables et durables de déminage, l’assistance aux survivants et l’avancement du programme « Enfants contre les mines ».


Auparavant, M. Lake a exercé diverses fonctions au sein de l’Administration américaine, notamment celle d’Assistant du Président, chargé des affaires du Conseil national de sécurité, et celle de Directeur de la planification des politiques au Département d’État.  En tant qu’Envoyé spécial, Anthony Lake a aidé à faciliter l’accord qui a mis fin au conflit opposant l’Éthiopie à l’Érythrée.

Né en 1939, M. Lake est diplômé en histoire de l’Université de Harvard, à Cambridge dans le Massachusetts, et il est titulaire d’un doctorat de l’Ecole Woodrow Wilson des affaires publiques et internationales de l’Université de Princeton.


Il est marié, père de trois enfants et a cinq petits-enfants.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel