21/04/2010
Communiqué de presse
SAG/433

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LA DÉCLARATION D’HANOI JETTE LES BASES D’UN CADRE GLOBAL DE COOPÉRATION

DANS LA LUTTE CONTRE LES GRIPPES ANIMALE ET PANDÉMIQUE


(Adapté de l’anglais)


Tirant les leçons des réponses apportées jusqu’à présent à la grippe aviaire H5N1 et à l’épidémie de grippe H1N1, les ministres et hauts responsables de plus de 70 pays ont adopté aujourd’hui la Déclaration d’Hanoi.


Le texte propose un ensemble de mesures à adopter au niveau national afin de surveiller l’émergence éventuelle de maladies transmissibles de l’animal à l’homme et réagir rapidement aux épidémies.  Elle appelle à une action renforcée quant aux liens entre les environnements humain, animal et de santé, ainsi qu’à la poursuite des efforts en vue de réduire l’étendue des grippes H5N1 et H1N1.


La Déclaration reconnaît la nécessité de poursuivre et de renforcer la coopération internationale et régionale contre les maladies pour lesquelles il pourrait ne pas exister d’immunité et qui sont susceptibles de traverser les frontières en l’espace de quelques jours.  Elle souligne le besoin d’une communication efficace entre les professionnels de santé et le public, de l’engagement de la communauté et du renforcement des systèmes vétérinaires et de santé publique.


La Déclaration est le document final de la Conférence ministérielle internationale sur les grippes animale et pandémique, qui s’est tenue à Hanoi, au Viet Nam, les 20 et 21 avril.  Elle s’est déroulée en dépit de l’absence d’un cinquième des délégations, dont les vols ont été annulés en raison des nuages de poussière volcanique en Europe, sans compter le séisme qui a limité la participation de la délégation chinoise.


Les participants ont identifié le besoin de systèmes de soins de santé prévisibles pour l’animal et la santé humaine, dont des systèmes de planification d’urgence tenant compte des normes mondiales existantes et des cadres juridiques pertinents, ainsi que des nouvelles normes mises au point pour faire face aux pandémies.


Le Coordonnateur des Nations Unies pour la grippe, David Nabarro, a souligné que les capacités des pays à coopérer avait progressé au cours des cinq dernières années et que la Conférence d’Hanoi avait permis d’identifier des domaines sur lesquels il faudra mettre l’accent à l’avenir.


Le texte de la Déclaration d’Hanoi est consultable sur le lien suivant: www.imcapi-hanoi-2010.org/documents/en/.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel