16/11/2010
Communiqué de presse
Conférence de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ConfÉrence de presse à l’occasion de la nomination de MME Monique Coleman comme Championne jeunesse de L’ONU pour l’Année internationale de la jeunesse


« Les jeunes représentent bien plus que l’avenir, car ils représentent aussi le présent », a déclaré Mme Monique Coleman, actrice et chanteuse.  « Il faut donner la parole aux jeunes et montrer leur contribution positive à l’évolution de la société », a-t-elle ajouté.


Mme Coleman s’est ainsi exprimée au cours d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui, au Siège de l’ONU, à New York, après avoir reçu la lettre de nomination la désignant comme « Championne jeunesse », à l’occasion de la célébration de l’Année internationale de la jeunesse. 


« Quatre-vingt-cinq pour cent des jeunes du monde vivent dans des pays en développement », a fait remarquer la Championne jeunesse de l’ONU.  Ces jeunes ont un accès limité à l’éducation, à la formation, à l’emploi et à la vie économique, a-t-elle noté.  « Pour assurer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), la communauté internationale doit agir en partenariat avec les jeunes », a préconisé Monique Coleman.


« Les jeunes constituent un facteur de changement au niveau local », a-t-elle poursuivi tout en relevant que les jeunes participent au développement économique, à la lutte contre la faim, à l’arrêt de la propagation du VIH/sida ou à la promotion de la protection de l’environnement.  Parlant des espoirs que fait naître la jeunesse concernant l’avenir des différentes nations et cultures, Monique Coleman a souligné que les jeunes, peut-être plus que toute autre tranche d’âge, permettent le dialogue entre les cultures, les fois, croyances et différentes religions des peuples du monde.


La jeune actrice à succès, Monique Coleman a lancé un programme de « talk-show » sur Internet, intitulé « Gimme MO », qui a pour objectif d’ouvrir le dialogue entre les jeunes du monde entier.  Le programme aborde des questions diverses auxquelles fait face la jeunesse, dont celles concernant les jeunes sans-abris, l'obésité, le respect de l'environnement, l'image du corps, la sexualité ou la drogue*.


Dans le cadre de son « talk-show » en ligne, Mme Coleman a indiqué qu’elle allait voyager à travers les différentes régions de la planète pour y rencontrer la jeunesse.  Elle doit ainsi notamment se rendre au Kenya, au Malawi, au Japon et en Australie, entre autres.  L’idée est aussi de rencontrer des jeunes là où ils sont accessibles, c’est-à-dire notamment sur Internet et sur ses réseaux sociaux, dont Face book ou Twitter, a-t-elle indiqué.


Présent également à la conférence de presse, le Sous-Secrétaire général chargé du développement au Département des affaires économiques et sociales (DAES), M. Jomo Kwame Sundaram, a estimé que Mme Coleman est une « voix pour la jeunesse » et un exemple à suivre.  « Sensibiliser les jeunes aux défis qu’ils doivent affronter, mobiliser l’engagement de la jeunesse, et améliorer la compréhension culturelle entre les jeunes de différentes cultures, constituent trois priorités à satisfaire », a-t-il souligné.


De son côté, M. Jean-Pierre Gonnot, Directeur par intérim de la Division des politiques sociales et du développement social au DAES, a estimé que Mme Coleman défend depuis longtemps la jeunesse par ses actions.  « L’image négative des jeunes est trop souvent mise en avant.  C’est pour cela que nous souhaitons montrer une image positive de la jeunesse et lutter contre les stéréotypes », a-t-il précisé.


L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, en décembre 2009, une résolution proclamant l’année 2010 Année internationale de la jeunesse.  Programmée du 12 août 2010 au 11 août 2011, la célébration de cette Année internationale a été placée sous le thème « Dialogue et compréhension mutuelle ».  Elle vise à promouvoir les idéaux de la paix, du respect des droits de l’homme et de la solidarité entre générations, cultures, religions et civilisations**.


L’Année internationale de la jeunesse représente une occasion de reconnaître que les jeunes de tous les pays constituent une ressource humaine majeure pour le développement, le changement social positif et l’innovation technique.  Les activités de célébration de cette Année internationale visent à promouvoir la pleine participation des jeunes aux décisions qui les concernent dans le choix et la mise en œuvre des programmes de développement aux niveaux mondial, régional et national.


Selon la définition de l’ONU, les jeunes constituent la tranche d’âge comprise entre 15 et 24 ans.  À l’heure actuelle, ils représentent 18% de la population mondiale, soit 1,2 milliard de personnes.  Quatre-vingt-sept pour cent des jeunes vivent dans des pays en développement et, à ce titre, souffrent d’un accès restreint aux ressources, aux soins de santé, à l’éducation, à la formation, à l’emploi et à la vie économique.


Mme Coleman est connue pour avoir joué le rôle de Taylor McKessie dans le film « High School Musical ».  Elle a aussi souvent interprété le personnage de Mary-Margaret dans « The Suite Life of Zack & Cody ».  Elle vient de lancer un « talk-show » sur Internet, « Gimme MO », pour responsabiliser les jeunes.


*     http://gimmemo.com/

**    http://www.un.org/french/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/64/134


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel