07/05/2010
Communiqué de presse
Conférence de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

C ONFÉRENCE DE PRESSE SUR LE CONCERT DE L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA JEUNESSE DE LA COMMUNAUTÉ D’ÉTATS INDÉPENDANTS, CE SOIR DANS LA SALLE DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE


La Mission permanente de la Fédération de Russie a présenté à la presse, ce matin, le programme du concert de l’Orchestre symphonique des jeunes de la Communauté d’États indépendants (CEI), qui aura lieu ce soir, à 19 heures, dans la salle de l’Assemblée générale des Nations Unies, dans le cadre de la commémoration du soixante-cinquième anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale.


Ce concert, organisé conjointement par la Mission permanente russe et la Fondation intergouvernementale pour la coopération dans l’éducation, la science et la culture (IFESCCO), sera placé sous la baguette du maestro russe Vladimir Spivakov.  Il interprétera, notamment, avec le pianiste russe Denis Matsuev, le Concerto pour piano nº2 en do mineur, op. 18 de Sergueï Rachmaninov, ainsi que des œuvres de Piotr Tchaikovski, de Giuseppe Verdi et de Giacomo Puccini.


En présentant cet événement lors d’une conférence de presse au Siège des Nations Unies, à New York, M. Buslan Bahtin, Secrétaire à la Mission permanente de la Fédération de Russie auprès des Nations Unies, a rappelé l’hommage rendu hier par les États Membres aux victimes de la Deuxième Guerre mondiale, à l’Assemblée générale, lors d’une réunion « extraordinaire solennelle » organisée elle aussi à l’initiative de son pays.


Le concert de ce soir « dédié à la Grande Victoire » s’inscrit dans cette série de commémorations, a souligné M. Bahtin, qui était accompagné de Vladimir Spivakov et de Denis Matsuev.


Également présent à ses côtés, M. Mikhaïl Shvydkov, Représentant spécial du Président russe, M. Dimitri Medvedev, sur la coopération culturelle internationale et Coprésident de l’IFESCCO, a estimé que le concert de ce soir constituait un « événement important et qu’il était, d’une certaine manière, unique ».


M. Shvydkov a, en effet, précisé que l’Orchestre était composé de jeunes citoyens de tous les pays de l’espace postsoviétique, « y compris la Géorgie ».


L’IFESCCO, a-t-il expliqué, a été créée en 2006 par les gouvernements de sept pays membres de la Communauté d’États indépendants.  Ses membres sont actuellement l’Arménie, le Bélarus, la Fédération de Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan et le Tadjikistan, ainsi que l’Azerbaïdjan, qui est devenu membre en 2008.


En tant qu’organisation spécialisée dans la coopération humanitaire au sein de la CEI, l’IFESCCO a pour mission de contribuer au développement de l’espace humanitaire commun de la CEI, au développement durable et au dialogue interculturel par l’éducation, la science, la culture, la communication, l’information, les archives, le sport, le tourisme et l’action en faveur de la jeunesse.


Elle est guidée par les principes de diversité, d’égalité et de respect des intérêts de chaque pays membre de la CEI et ambitionne de devenir un mécanisme efficace de renforcement et de développement de la coopération humanitaire aussi bien dans le cadre général de la CEI qu’au niveau de chaque pays membre de la Fondation.


L’Orchestre symphonique de la jeunesse de la CEI est né d’une initiative de l’IFESCCO.  Il a réalisé sa première performance, en novembre 2007, à Astana, la capitale du Kazakhstan, dans le cadre d’un concert consacré au deuxième Forum de l’intelligentsia créatrice et scientifique des pays membres de la CEI.


Le 10 mai, l’Orchestre se produira au siège de l’UNESCO, à Paris.  En septembre, il effectuera une tournée en Azerbaïdjan, en Arménie, au Kazakhstan, en Russie, au Turkménistan, en Ouzbékistan et en Ukraine.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel