12/05/2010
Assemblée générale
CPSD/446

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Quatrième Commission

26eséance – matin


LA QUATRIÈME COMMISSION RECOMMANDE À L’ASSEMBLÉE DE DONNER SUITE AUX

RECOMMANDATIONS DU COMITÉ DES OPÉRATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX


L’Assemblée adopte la résolution rappelant que les pays

contributeurs de troupes pourront devenir membres du Comité sur demande écrite


Convaincue de la nécessité d’améliorer l’efficacité des opérations de maintien de la paix (OMP) de l’Organisation des Nations Unies (ONU), la Quatrième Commission de l’Assemblée générale, chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation, a, cet après-midi, adopté un texte1 par lequel, elle invite l’Assemblée générale à faire siennes les recommandations du Comité spécial des OMP, contenues aux paragraphes 15 à 228 de son rapport2.  Les États Membres, le Secrétariat et les organes compétents de l’ONU sont, aux termes du projet de résolution adopté cet après-midi, invités à prendre les mesures nécessaires pour donner suite à ces propositions. (Voir communiqué de presse AG/PKO/205 du 19 mars 2010)


Toujours par ce projet de résolution, intitulé « Étude d’ensemble de toute la question des opérations de maintien de la paix sous tous leurs aspects », qui a été adopté sans vote, l’Assemblée est invitée par la Quatrième Commission à rappeler que les pays fournisseurs de troupes qui participeront aux travaux du Comité spécial pendant trois ans consécutifs en qualité d’observateurs deviendront, sur demande écrite adressée au Président de ce Comité, membres à la session suivante du Comité. 


Par ce texte, l’Assemblée générale est invitée à décider que le Comité spécial poursuivra ses efforts en vue d’une étude globale de toute la question des OMP sous tous leurs aspects, et qu’il fera le point sur la suite donnée à ses propositions antérieures et examinera toute proposition tendant à renforcer la capacité de l’ONU de s’acquitter de ses responsabilités. 


L’Assemblée est également invitée à souligner la nécessité pour l’ONU de continuer d’améliorer l’efficacité et l’utilité du déploiement de ses opérations de maintien de la paix et de continuer de sauvegarder l’utilité des travaux du Comité spécial et d’en renforcer l’efficacité. 


Présentant le rapport du Comité spécial, ainsi que le projet de résolution, le représentant de l’Égypte, M. Elsherbini, a précisé que les recommandations du Comité spécial couvraient les domaines suivants: Principes directeurs, définitions et exécution du mandat des OMP; Restructuration de la capacité de l’ONU dans le domaine des OMP; Sûreté et sécurité; Déontologie et discipline; Renforcement des capacités opérationnelles; Stratégies pour les OMP complexes; Coopération avec les pays contributeurs de troupes; Coopération tripartite entre le Conseil de sécurité, le Secrétariat et les pays fournisseurs de contingents; Coopération avec les accords régionaux; Renforcement des capacités africaines de maintien de la paix; Mise en place d’un dispositif d’appui aux missions des Nations Unies plus solide; Pratiques optimales; Formation; Questions relatives au personnel; Questions financières; Questions diverses. 


Le Comité spécial des opérations de maintien de la paix –également appelé Comité des 34 (C-34) en référence au nombre de ses membres à sa création- a été établi par l’Assemblée générale le 18 février 1965.  Il a reçu pour mandat de faire une étude d’ensemble de toute la question des OMP sous tous leurs aspects.  Conformément à son mandat, le C-34 rend compte de ses travaux à l’Assemblée par l’intermédiaire de la Quatrième Commission.  Le C-34 est aujourd’hui composé de 145 États membres, pour la plupart des anciens ou actuels contributeurs de troupes et de personnels aux OMP.  Plusieurs États Membres et organisations participent aux travaux du C-34 en tant qu’observateurs.


La prochaine réunion du Comité spécial sera annoncée dans le Journal des Nations Unies.


(1) projet de résolution A/C.4/64/L.20

(2) cf rapport A/64/19


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel