24/6/2010
Assemblée générale
AG/10955

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Assemblée générale

Soixante-quatrième session

101e séance plénière – après-midi


L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE APPROUVE LES BUDGETS DE 15 OPÉRATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX


Elle adopte une « stratégie d’appui aux missions »

et crée un centre régional de services à Entebbe (Ouganda )


Sur recommandation de la Cinquième Commission (chargée des questions administratives et budgétaires), l’Assemblée générale a approuvé, cet après-midi, les budgets de 15 opérations de maintien de la paix (OMP) des Nations Unies pour la période 2010-2011, pour un montant total de près de 7,2 milliards de dollars, ainsi que les décisions très attendues sur les questions « transversales » concernant toutes les OMP.  Ces recommandations faisaient l’objet de 21 projets de résolution et deux projets de décision, adoptés sans vote à l’exception de celui concernant la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).


Pour la première fois en trois ans, la Cinquième Commission a été en mesure de proposer un projet de résolution qui permet à l’Assemblée générale de fournir des orientations sur la gestion de toutes les opérations de maintien de la paix.  Ce texte donne le feu vert pour la « stratégie d’appui aux missions » qui vise à améliorer l’efficacité opérationnelle des missions.


Dans le cadre de cette stratégie, l’Assemblée générale a noté la proposition du Secrétaire général de mettre en place des gammes de services mondiaux, conçues et gérées à partir du centre mondial de services, et des centres régionaux qui pourraient à leur tour concevoir des gammes de services adaptées à chaque région.  Elle a ainsi décidé d’établir, à la Plate-forme logistique d’Entebbe (Ouganda), un centre régional de services.


Par ce même texte, l’Assemblée décide également d’augmenter les indemnités en cas de décès pour toutes les catégories de personnel en tenue, qui sont portées à 70 000 dollars.


La délégation de la Fédération de Russie a salué les efforts fructueux du Vice-Président de la Commission et représentant du Nicaragua, qui a coordonné les négociations sur le projet de résolution.  Il a précisé que l’adoption du texte a été possible, qu’il ne vise pas à approuver les recommandations sur ces mêmes questions, contenues dans les rapports des sessions précédentes.


L’Assemblée a également approuvé un budget de 68 170 600 dollars pour le financement de la Base logistique de Brindisi, pour les 12 mois à venir; et un budget de 356 033 000 dollars pour le compte d’appui aux OMP, pour la même période.


Aux termes d’une autre résolution, l’Assemblée a approuvé le budget du nouveau Bureau des Nations Unies auprès de l’Union africaine, qui est installé à Addis-Abeba, en lui allouant 10 172 500 dollars pour un an.


Les autres textes adoptés aujourd’hui fixent les budgets pour 12 mois, du 1er juillet 2010 au 30 juin 2011, de 13 opérations de maintien de la paix de l’ONU, dont deux dépassent largement le milliard de dollars.  Il s’agit de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), avec un budget de 1,815 milliard de dollars; et de la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), dont le montant des dépenses prévues s’élève à 1 365 000 000 de dollars.


Pour deux autres opérations, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), les budgets approuvés, respectivement de 380 000 000 dollars et de 215 000 000 dollars ne couvrent qu’une période de six mois, du 1er juillet au 31 décembre 2010.


L’Assemblée a aussi approuvé le financement du soutien à la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), d’un montant de 178 221 300 dollars.


En ce qui concerne le financement de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), l’Assemblée a approuvé un budget de 518 710 200 dollars au terme de deux votes.  L’ensemble du texte a été adopté par 131 voix pour, 2 contre (Etats-Unis et Israël) et une abstention (Côte d’Ivoire).  Les paragraphes 4 du préambule et 4, 5 et 18 du dispositif ont été adoptés au préalable avec 79 voix pour, 5 contre (Australie, Canada, États-Unis, Israël et Nouvelle-Zélande) et 47 abstentions.


Intervenant pour expliquer son vote, le représentant de la République arabe syrienne a déclaré que sa délégation s’était associée au consensus car elle estimait qu’il incombait à Israël, « agresseur et occupant », de financer cette Force. 


Les budgets approuvés pour 2010-2011 concernant les OMP suivantes sont de:

-                      57 130 500 dollars pour la MINURSO (Sahara occidental)

-                      47 806 900 dollars pour la FNUOD (Force de dégagement)

-                      56 325 700 dollars pour l’UNFICYP (Chypre)

-                      47 874 400 dollars pour la MINUK (Kosovo)

-                      524 000 000 dollars pour la MINUL (Libéria)

-                      938 millions de dollars pour la MINUS (Soudan)

-                      206 311 600 dollars pour la MINUT (Timor-Leste)

-                      485 078 200 dollars pour l’ONUCI (Côte d’Ivoire).


L’Assemblée générale a également adopté des résolutions concernant le financement des opérations clôturées au Burundi (ONUB) et en Éthiopie et Érythrée (MINUEE) pour décider de porter au crédit des États Membres, qui se sont acquittés de leurs obligations financières au titre de ces missions, la part de chacun dans les montants nets disponibles de liquidités.


Par une autre résolution adoptée aujourd’hui, l’Assemblée générale a accepté les états financiers vérifiés des opérations de maintien de la paix des Nations Unies pour l’exercice allant du 1er juillet 2008 au 30 juin 2009.


En outre, l’Assemblée a adopté une décision par laquelle elle reporte à sa soixante-cinquième session l’examen des rapports du Secrétaire général et du CCQAB sur la situation financière des opérations de maintien de la paix dont le mandat est terminé et des opérations de maintien de la paix terminées.  Elle a en outre décidé de restituer au Gouvernement du Koweït le montant de 291 900 dollars, qui représentent les deux tiers des crédits nets disponibles au compte de la Mission d’observation des Nations Unies en Iraq et au Koweït.


La Cinquième Commission avait adopté, vendredi 18 juin, les projets de résolution et décision approuvés aujourd’hui par l’Assemblée (voir communiqué de presse paru sous la cote AG/AB/3952).


La prochaine séance plénière de l’Assemblée générale sera annoncée dans le Journal des Nations Unies.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel