17/06/2009
Secrétaire général
SG/SM/12322
OBV/796
REF/1191

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

IL FAUT PLUS DE MOYENS POUR AIDER LES PERSONNES DÉPLACÉES À SE CONSTRUIRE UNE VIE MEILLEURE, DÉCLARE BAN KI-MOON À L’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DES RÉFUGIÉS


On trouvera ci-après le texte intégral du message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin:


De par le monde, la violence, les persécutions et les conflits ont produit des millions de déracinés.  Ces personnes et leurs familles, pour la plupart originaires de pays en développement, sont particulièrement vulnérables face aux dures conséquences de la crise économique mondiale en cours.


Le thème choisi pour marquer cette année la Journée mondiale des réfugiés, « de vraies personnes, de vrais besoins », rappelle tout ce que les réfugiés ont perdu –même leur pays– et souligne à quel point la communauté humanitaire doit leur venir en aide.


Les besoins élémentaires que sont l’hébergement, les services médicaux, l’éducation, l’alimentation, l’eau potable, l’assainissement et la protection contre la violence et les mauvais traitements ne sont pas pleinement satisfaits.


Les populations déplacées connaissent souvent des taux de malnutrition, et de mortalité, nettement supérieurs à la moyenne.


Les femmes et filles seules sont particulièrement menacées par différentes formes d’exploitation.  Or l’expérience a montré qu’une scolarité prolongée aidait à réduire ce risque.  Il faut donc davantage de ressources pour construire et entretenir des installations scolaires pour les réfugiés. 


Combler cette lacune, et les nombreuses autres, exigera des engagements fermes et une action déterminée ayant pour fondement la solidarité.  Cela est particulièrement vrai aujourd’hui, alors que la crise économique grève les budgets d’aide humanitaire et d’aide au développement.


En cette Journée mondiale des réfugiés, efforçons-nous de veiller à ce que les personnes déplacées par les conflits, la persécution et les bouleversements de tous ordres reçoivent l’appui et les services dont elles ont besoin pour se construire une vie meilleure.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel