26/06/2009
Communiqué de presse
Conférence de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SUR L’ADOPTION PAR CONSENSUS DU DOCUMENT FINAL DE LA CONFÉRENCE SUR LA CRISE FINANCIÈRE ET ÉCONOMIQUE MONDIALE


L’adoption par consensus du document final de la Conférence sur la crise financière et économique mondiale et son incidence sur le développement représente une étape historique pour l’ONU, a déclaré le Président de l’Assemblée générale, M. Miguel d’Escoto Brockmann, lors de la conférence de presse qu’il a donnée, cet après-midi, au Siège de l’ONU.  « Tout le monde est satisfait, mais personne n’est vraiment content », a-t-il reconnu, rappelant que c’est le principe même de la négociation.  Le plus important est de reconnaitre que ce Document contient des éléments essentiels qui jettent les bases pour aller de l’avant.  « Nous avons réussi à engager la communauté internationale dans un processus de suivi des questions évoquées dans le Document final, et nous avons démontré qu’en dépit des opinions de certains États Membres, l’ONU est la seule instance appropriée pour discuter de questions financières et économiques mondiales et pour redéfinir la nouvelle configuration du système mondial », a-t-il poursuivi.


S’agissant de la deuxième Conférence internationale organisée par l’Assemblée générale, la première étant celle qui a créé les institutions de Bretton Woods, M. d’Escoto Brockmann a estimé qu’en soi, cela représentait déjà un acquis pour les Nations Unies.


Pour le Président de l’Assemblée générale, la patience est le mot d’ordre, et si l’étape d’aujourd’hui ne représente que la première étape d’un long chemin, il s’est déclaré convaincu que le monde s’est engagé sur la bonne voie pour un avenir meilleur basé sur plus de justice pour tous.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel