13/05/2008
Secrétaire général
SG/A/1135

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique


BAN KI-MOON NOMME ANGELA KANE (ALLEMAGNE) À LA TÊTE DU DÉPARTEMENT DE LA GESTION ET ALICIA BÁRCENA IBARRA (MEXIQUE) SECRÉTAIRE EXÉCUTIVE DE LA CEPALC


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Angela Kane, de l’Allemagne, au poste de Secrétaire générale adjointe à la gestion et de Mme Alicia Bárcena Ibarra, du Mexique, à celui de Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC).  Mme Kane remplace Mme Bárcena Ibarra qui prend les fonctions de M. Jose Luis Machinea.


Le Secrétaire général exprime sa gratitude à M. Machinea pour son dévouement au service de la CEPALC où son leadership et sa profonde connaissance de la région ont contribué grandement à la pertinence de la Commission et à sa capacité de réaliser ses objectifs.  Le Secrétaire général exprime également sa gratitude à Mme Bárcena Ibarra pour son engagement en faveur des Nations Unies.  Elle a, avec énergie, impulsé un élan à la réforme de la gestion, dirigeant plusieurs initiatives pour rendre le Secrétariat plus efficace, plus réactif et plus comptable de ses actes.


Mme Kane compte déjà une carrière longue et remarquée aux Nations Unies.  En plus de ses premières fonctions, elle a occupé divers postes de gestionnaire dont une responsabilité financière.  Elle a été membre de nombreux équipes spéciales et groupes de travail sur l’administration, portant en particulier sur la réforme de la gestion des ressources humaines et d’autres questions de gestion.  Plus récemment, depuis décembre 2005, Mme Kane était Sous-Secrétaire générale aux affaires politiques chargée de la prévention et du règlement des conflits.


Elle a dirigé deux grandes divisions ainsi que le travail du Département des affaires politiques relatif à la décolonisation et à la question de Palestine.  Elle a aussi appuyé plusieurs missions politiques spéciales, notamment en Iraq, au Népal et au Moyen-Orient.  Avant cela, elle était Sous-Secrétaire générale au Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences (DGACM).  Dans ce Département, elle a consacré une grande partie de son travail à la mise en œuvre des initiatives de réforme, la promotion d’une gestion intégrée, l’introduction des technologies de l’information, et le repositionnement du Département comme fournisseur de services proactif et efficace.  De 1999 à 2003, elle a occupé le poste de Directrice au Département des affaires politiques.


De 1995 à 1999, elle a assumé des fonctions de gestionnaire au Département de l’information (DPI) où elle était chargée des publications et de la politique des Nations Unies, dans ce domaine.  Elle a dirigé les services de marketing, des ventes et des ressources.  C’est elle qui a initié la marche des Nations Unies vers la publication sur l’Internet, en étant responsable du développement de la page d’accueil des Nations Unies dans toutes les langues officielles de l’ONU.


Parmi d’autres expériences aux Nations Unies, Mme Kane a été fonctionnaire principale chargée des affaires politiques au Cabinet de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, M. Boutros Boutros-Ghali, et Assistante du Représentant personnel du Secrétaire général pour le processus de paix en Amérique centrale pendant les négociations visant à mettre fin au conflit en El Salvador.


Elle a aussi occupé le poste de Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général à la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (MINUEE) et eu d’autres affectations à Jakarta, en Indonésie, et à Bangkok, en Thaïlande.


Avant d’entrer aux Nations Unies, Mme Kane a travaillé à la Banque mondiale à Washington D.C et dans le secteur privé en Europe.  Elle a étudié à l’Université de Münich, en Allemagne, avant d’obtenir des diplômes du Bryn Mawr College et de Johns Hopkins School of Advanced International Studies.  Née en 1948, Mme Kane est mariée.


Mme Bárcena Ibarra était, quant à elle, Chef de Cabinet de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, M. Kofi Annan, avec rang de Secrétaire générale adjointe à la gestion.


Avant ce poste, elle occupait celui de Secrétaire exécutive de la CEPALC à laquelle elle a fait une contribution substantielle et renforcé la collaboration interinstitutions pour donner une perspective régionale aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et à la question du financement du développement durable, en liant les questions des inégalités, de la pauvreté, du développement économique et de la durabilité qui exigent des politiques fiscales propres à lutter contre l’extrême pauvreté.


En tant que Chef de la Division de l’environnement et des établissements humains de la CEPALC, elle a relevé le profil de la commission régionale dans des domaines tels que les changements climatiques, l’énergie renouvelable, les politiques fiscales et l’environnement.  Auparavant, elle avait été Coordonnatrice au Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) ainsi que Conseillère en développement durable du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) auprès des pays d’Amérique latine et des Caraïbes.


Mme Bárcena Ibarra faisait partie du Secrétariat chargé de préparer la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED) qui s’est tenue en 1992 à Rio de Janeiro, au Brésil.  Elle était fonctionnaire principale en charge de plusieurs questions liées à Action 21 et Directrice fondatrice du Conseil de la Terre, au Costa Rica.


Avant cela, Mme Bárcena Ibarra assumait, au sein du Gouvernement mexicain, les fonctions de première Vice-Ministre de l’environnement et Directrice générale de l’Institut national de la pêche.


Dans le domaine universitaire, elle a été Directrice du Centre régional du Sud-Est à l’Instituto Nacional de Investigaciones sobre Recursos Bióticos dans l’État du Yucatan, travaillant étroitement avec les communautés maya.  Elle a été professeur et chercheur en sciences naturelles plus particulièrement en botanique, en ethnobotanique et en écologie.  Elle a publié un certain nombre d’articles sur le développement durable, dont le financement, les politiques publiques, l’environnement et la participation de la société civile.


Mme Bárcena Ibarra est titulaire d’une licence en biologie de l’Universitad Nactional Autónoma de Mexico et d’une maîtrise en administration publique de l’Université de Harvard.  Mme Bárcena Ibarra est née en 1952.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel