19/02/2008
Secrétaire général
SG/A/1119
BIO/3962
DEV/2659

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique


LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME PHILIPPE DOUSTE-BLAZY COMME SON CONSEILLER SPÉCIAL POUR LES SOURCES NOVATRICES DE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT


Le Secrétaire général a nommé aujourd’hui Philippe Douste-Blazy, le Président du Conseil d’administration d’UNITAID, la Facilité internationale d’achats de médicaments qui opère au sein de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), aux fonctions de Conseiller spécial pour les sources novatrices de financement du développement.  M. Douste-Blazy aura le rang de Secrétaire général adjoint et recevra une rémunération salariale symbolique d’un dollar par an.


Le Conseiller spécial fera la promotion d’UNITAID et d’autres sources novatrices de financement pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement et garantira qu’elles suivent l’Agenda pour le développement international, conformément à la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide.  Il conseillera le Secrétaire général sur la contribution des modes de financement novateurs à la mise en œuvre du Consensus de Monterrey, notamment à partir des préparatifs de la Conférence internationale de suivi sur le financement du développement prévue à Doha, au Qatar, en novembre 2008.  Coordonnant étroitement son travail avec le Groupe de haut niveau sur les Objectifs du Millénaire pour le développement, en particulier en Afrique, le Conseiller spécial assurera la liaison avec les institutions de Bretton Woods, l’Organisation de coopération et de développement économiques/Comité d’aide au développement, et les autres membres de la famille des Nations Unies, dont notamment le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Groupe de travail des Nations Unies pour le développement et la Campagne du Millénaire pour le développement.


Le Conseiller spécial sera également chargé de l’organisation de la première Conférence mondiale des donateurs non gouvernementaux en accordant une attention particulière au financement du développement par les citoyens, les autorités locales et régionales, les fondations et organisations à but non lucratif; les groupes confessionnels et le secteur privé.


L’aide publique au développement étant encore insuffisante pour permettre la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, estime qu’il est urgent de trouver des sources novatrices de financement afin de combler le fossé existant.  Les résultats obtenus par UNITAID en matière de santé dans le monde depuis sa création en 2006 montrent que les sources novatrices de financement marchent.

M. Philippe Douste-Blazy, qui est né en 1953, a derrière lui une carrière réussie de médecin et des années de service rendu au Gouvernement de la France.  Après avoir obtenu son diplôme de médecin à Toulouse dans le sud-ouest de la France, il a travaillé comme cardiologue et est devenu Professeur de médecine à l’Université des sciences de la ville de Toulouse.  Il a ensuite été élu en 1989 au Parlement européen, ce qui a marqué le début d’une intense carrière politique.  Philippe Douste-Blazy a été deux fois Ministre de la santé, de 1993 à 1995, et de 2004 à 2005; Ministre de la culture, de 1995 à 1997; et Ministre des affaires étrangères, de 2005 à 2007.  Il a également obtenu plusieurs mandats comme parlementaire et élu local.


Au cours de son mandat en tant que chef de la politique étrangère de la France, il a plaidé fortement en faveur de la création d’UNITAID et l’application en France, à partir de juillet 2006, d’une taxe de solidarité sur les billets d’avion afin de soutenir la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement, en particulier dans le secteur de la santé.  En mars 2007, Philippe Douste-Blazy a été élu Président du Conseil d’administration de UNITAID pour un mandat de deux ans.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel