08/07/2008
Conseil de sécurité
SC/9389

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT

L’ATTENTAT-SUICIDE TERRORISTE SURVENU AU PAKISTAN


On trouvera ci-après le texte intégral de la déclaration faite à la presse aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Le Luong Minh (Viet Nam), concernant le Pakistan:


Les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus fermes l’attentat-suicide terroriste survenu le 6 juillet 2008 à Islamabad, qui a fait de nombreux morts et blessés parmi les civils et les policiers pakistanais.  Les membres du Conseil ont aussi condamné dans les termes les plus sévères la série d’attentats terroristes qui ont eu lieu dans divers quartiers de Karachi le 7 juillet 2008, faisant de nombreuses victimes.  Ils ont adressé leurs condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement pakistanais.


Les membres du Conseil ont souligné qu’il importe que les auteurs, les organisateurs et les instigateurs de ces actes terroristes odieux, de même que ceux qui les ont financés, aient à répondre de leurs actes devant la justice, et ont engagé instamment tous les États à coopérer activement à cette fin avec les autorités pakistanaises, comme ils en ont l’obligation en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.


Les membres du Conseil ont de nouveau exprimé leurs préoccupations devant la menace que les agissements des Taliban, d’Al-Qaida et des groupes armés irréguliers font peser sur la paix et la sécurité dans la région.


Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’il importe de contrer par tous les moyens, conformément à la Charte des Nations Unies, les menaces que les actes terroristes font peser sur la paix et la sécurité internationales.  Ils ont rappelé aux États qu’il leur incombe de veiller à ce que les mesures qu’ils prennent pour lutter contre le terrorisme soient compatibles avec leurs obligations en vertu du droit international, en particulier des instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme, aux réfugiés et au droit humanitaire.


Les membres du Conseil ont de nouveau exprimé leur volonté de combattre le terrorisme sous toutes ses formes, conformément à leurs obligations en vertu de la Charte des Nations Unies.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel