4/2/2008
Conseil de sécurité
SC/9240

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR L’ÉTHIOPIE ET L’ÉRYTHRÉE


Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Ricardo Alberto Arias (Panama), sur l’Éthiopie et l’Érythrée:


Les membres du Conseil de sécurité rappellent que le mercredi 30 janvier dernier, le Conseil a adopté la résolution 1798 (2008), par laquelle il a prorogé le mandat de la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée pour une période de six mois et exigé que les deux parties prennent immédiatement des mesures concrètes pour faire aboutir le processus lancé par l’Accord de paix du 12 décembre 2000, tout en les exhortant à normaliser leurs relations.


Les membres du Conseil de sécurité rappellent en particulier qu’ils ont exigé du Gouvernement érythréen qu’il reprenne immédiatement les livraisons de carburant à la Mission ou autorise celle-ci à importer du carburant sans restrictions.  Ils s’inquiètent vivement de ce que les restrictions à l’importation de carburant n’ont toujours pas été supprimées.


Les membres du Conseil de sécurité exigent à nouveau, avec la même détermination inébranlable, que l’Érythrée lève sur-le-champ et sans conditions préalables ses restrictions aux livraisons de carburant, de sorte que la Mission puisse s’acquitter de son mandat prorogé.  Ils demandent aussi à l’Érythrée de faciliter de toutes les façons possibles l’envoi de la mission d’évaluation technique des Nations Unies, dont le départ pour la région est prévu le mardi 5 février.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel