7/01/2008
Conseil de sécurité
SC/9221
AFR/1643

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LA SITUATION RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE/TCHAD


Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Giadalla A. Ettalhi (Libye)concernant la situation République centrafricaine/Tchad:


Les membres du Conseil de sécurité ont entendu le 7 janvier un exposé du Secrétariat sur les préparatifs de la Mission des Nations Unies (MINURCAT) et de la Force de l’Union européenne (EUFOR Tchad/RCA) dont le déploiement à l’est du Tchad et au nord-est de la République centrafricaine a été autorisé par la résolution 1778 pour contribuer à la protection des populations civiles vulnérables et faciliter la fourniture de l’assistance humanitaire.  Ils ont accueilli avec satisfaction les progrès du déploiement de la MINURCAT, et ont encouragé les contributeurs à fournir à la MINURCAT et à l’EUFOR le personnel et les ressources nécessaires à l’accomplissement de leurs mandats.


Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé à cette occasion leur grave préoccupation à l’égard du regain récent d’activités des groupes armés illégaux à l’ouest du Darfour et à l’est du Tchad, et des tensions entre le Soudan et le Tchad auxquelles cette situation a donné lieu.


Les membres du Conseil de sécurité ont appelé le Soudan et le Tchad à la retenue, au dialogue et à la coopération, et ont appelé toutes les parties au Soudan et au Tchad à tenir leurs engagements, contenus en particulier dans l’Accord de Tripoli du 8 février 2006, l’Accord de Riyad du 3 mai 2007 et l’Accord de Syrte du 25 octobre 2007.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel