22/02/2008
Conseil économique et social
FEM/1663

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base


LE FINANCEMENT DE L’ÉGALITÉ ENTRE LES SEXES ET DE L’ÉMANCIPATION DES FEMMES, THÈME PRINCIPAL DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME


La Commission tient sa 52ème session au Siège de l’ONU à New York, du 25 février au 7 mars 2008


Chargée d’évaluer le respect des engagements pris en 1995, à la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, et en 2000, à la vingt-troisième session extraordinaire de l’Assemblée générale, la Commission de la condition de la femme tiendra sa 52ème session au Siège de l’ONU à New York, du 25 février au 7 mars 2008.


Elle a décidé, cette année, de placer ses travaux sous le signe du « financement de l’égalité entre les sexes et de l’émancipation de la femme ».  La Commission tiendra donc à sa première séance une table ronde sur la question qui sera l’occasion pour les représentants de haut niveau des États Membres de partager leurs expériences, les enseignements qu’ils ont pu en tirer, et les meilleures pratiques.  Les discussions se poursuivront le lendemain dans le cadre de deux panels d’experts.


La Commission entend aussi examiner la question émergente de la perspective du genre dans la lutte contre les changements climatiques.  Elle organisera, à cet effet, une discussion d’experts, le 28 février.  Cette discussion sera suivie le lendemain par une évaluation, dans le cadre d’un dialogue interactif, de la mise en œuvre au niveau national des recommandations sur la participation des femmes à la prévention, la gestion et le règlement des conflits, que la Commission a adoptées en 2004. 


La Commission organisera, par ailleurs, deux manifestations informelles.  Le 27 février, elle convoquera un dialogue sur le partage des tâches entre les hommes et les femmes, thème qui sera d’ailleurs celui de sa prochaine session.  Le lendemain, en collaboration avec la Commission des statistiques, elle tiendra une table ronde sur les indicateurs de la violence contre les femmes.


Le programme de travail de la Commission figure dans le document E/CN.6/2008/1).  Parmi la quarantaine de documents dont elle est saisie, la Commission examinera le rapport du Secrétaire général sur le financement de l’égalité entre les sexes et de l’émancipation de la femme (E/CN.6/2008/2)et sur les progrès accomplis dans la prise en compte des questions d’égalité entre les sexes dans les politiques nationales (E/CN.6/2008/5).


La Commission sera saisie d’autres rapports du Secrétaire général portant, entre autres, sur la lutte contre les mutilations génitales (E/CN.6/2008/3)et les mariages forcés (E/CN.6/2008/4) ainsi que sur l’assistance aux femmes palestiniennes (E/CN.6/2008/6) et la libération des femmes et des enfants pris en otage dans les situations de conflit (E/CN.6/2008/6).


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel