20/06/2008
Conseil économique et social
ECOSOC/6343

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil économique et social

Reprise de la session d’organisation de 2008

11e séance – après-midi


LE CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL RECONDUIT JUSQU’AU 11 JUILLET 2008 LE MANDAT DE SES SEPT MEMBRES À LA COMMISSION DE CONSOLIDATION DE LA PAIX


Le Conseil économique et social (ECOSOC) a adopté cet après-midi la décision « intérimaire » de renouveler, jusqu’au 11 juillet 2008, le mandat de ses sept membres au Comité d’organisation de la Commission de consolidation de la paix (CCP).  Il s’agit de l’Angola, du Brésil, de la Guinée-Bissau, de l’Indonésie, du Luxembourg, de la République tchèque et du Sri Lanka dont le mandat de deux ans s’achève le 29 juin prochain.   


La Commission de consolidation de la paix, qui comprend un Comité d’organisation et des réunions spécifiques sur la Sierra Leone, le Burundi, la Guinée-Bissau et la République centrafricaine, est composée de sept membres de l’ECOSOC, de sept autres de l’Assemblée générale et de sept autres du Conseil de sécurité.  À ces membres, il faut ajouter les cinq principaux pays contributeurs au budget ordinaire de l’ONU et les cinq principaux contributeurs de troupes aux opérations de maintien de la paix. 


En adoptant cette décision « provisoire », l’ECOSOC a reporté l’examen du projet de résolution sur le choix de ses membres au Comité d’organisation de la Commission de consolidation de la paix*.


Le texte à négocier prévoit que la répartition des sept sièges auxquels l’ECOSOC a droit au Comité d’organisation de la CCP conduise à l’octroi d’un siège à chacun des cinq groupes régionaux.  Les deux sièges restants seraient répartis selon le principe de rotation.


Un des sièges serait partagé entre le Groupe des États d’Afrique et celui des États d’Asie ; le premier groupe occupant le siège en 2008.  L’autre siège serait à partager entre le Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, celui des États d’Europe occidentale et autres États et le Groupe des États d’Europe orientale.  Le premier groupe occuperait le siège en 2008, le deuxième en 2010 et le dernier en 2012.


Dans sa première répartition, l’ECOSOC avait attribué un siège à chacun des cinq groupes régionaux, le Groupe des États d’Afrique et celui des États d’Asie bénéficiant d’un siège supplémentaire.


*     E/2008/L.8  


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel