21/01/2008
Conseil économique et social
ECOSOC/6316
ONG/629

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Comité chargé des ONG                                      

Session ordinaire de 2008                                  

1ere & 2ème séances – matin & après-midi


LE COMITÉ DES ONG ENTAME SA SESSION 2008 EN RECOMMANDANT L’OCTROI DU STATUT CONSULTATIF AUPRÈS DE L’ECOSOC À 26 ONG


Il examinera, sous la présidence du Soudan, près de 150 demandes de statut consultatif à sa session 2008


Le Comité chargé des organisations non gouvernementales (ONG), Comité permanent du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), a ouvert aujourd’hui sa session 2008 en recommandant l’octroi d’un statut consultatif auprès de l’ECOSOC à 26 ONG.


Dans une déclaration d’ouverture, leVice-Président du Conseil économique et social (ECOSOC), M. Antonio Pedro Monteiro Lima (Cap-Vert), a mis l’accent sur le rôle stratégique du Comité des ONG et de ses travaux dans le cadre du Programme mondial pour le développement établi à l’issue des grandes conférences des Nations Unies au cours des 10 dernières années.  Soulignant les nouvelles possibilités de coopération qu’offre la mondialisation entre les parties prenantes au développement, il a rappelé que c’était grâce aux recommandations de ce Comité que les ONG partenaires, qui souhaitent appuyer l’action de l’ONU pour promouvoir le développement, étaient retenues. 


Dans la même optique, le nouveau Président du Comité, élu par consensus, M. Hassan Hamid Hassan (Soudan) a souligné les vastes connaissances qu’exigent l’évaluation des activités des ONG et leurs contributions potentielles aux objectifs de développement en général et de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en particulier.  


Rappelant que près de 3 000 ONG étaient dotées d’un statut consultatif auprès de l’ECOSOC , Mme Hanifa Mezoui, Chef de la Section des ONG, a indiqué que le Comité devait examiner cette année les demandes de 103 ONG, quatre demandes de reclassement et 135 rapports quadriennaux, ainsi que 42 demandes de statut et sept rapports quadriennaux dont l’examen a été reporté au terme de la session 2007.  Elle a précisé qu’à cette session, le Comité examinera deux rapports sur la promotion de processus participatoire.  Le premier, relatif à la Foire de l’Innovation de l’AMR (Évaluation ministérielle annuelle)–mettant en exergue la façon créative dont 29 ONG, 10 organisations privées, une douzaine d’organismes de l’ONU et des gouvernements nationaux ont traité la question de la réduction de la pauvreté– et le second, portant sur un projet du Département des affaires économiques et sociales (DESA) pour mettre au point un réseau facilitant les interactions entre les organisations de la société civile. 


Entamant l’examen des nouvelles demandes d’admission au statut consultatif*, le Comité des ONG a recommandé l’octroi d’un statut consultatif spécial aux 21 organisations suivantes: Comité international paralympique; Women’s association for a better Aging Society; God’s Harvest Foundation; Sustain US; Black Sea Civil Society Solidarity Association; Association Nigeria-Togo; Women Organizing for Change in Agriculture and Natural Resource Management; Women’s general Association of Macau; Carter Center; Environic Foundation international; New Future Foundation; Physicians for Peace; Rural Africa Development Project; Agence de développement économique et culturel nord-sud; Association cœur africain; Bharat Sevashram Sangha; Fundacion Guayasamin; Fundaçâo de Assistência Médica Internacional; Advisory Network for African Information Society; Centre for European Constitutional Law et Society for the Protection and Assistance of the Socially Disadvantaged Individuals. 


Il a également recommandé l’inscription sur la Liste des cinq organisations, à savoir: Fundacio Futbal Club Barcelona; Collaborative Labelling and Appliance Standards program; International Osteoporosis Foundation; Beckley Foundation et l’Association pour le développement du Dja.


Par ailleurs, le Comité a décidé de reporter l’examen des demandes de sept ONG: École de génétique humaine et de santé des populations; European Renewable Energy Council; Peace Parks Foundation; Institut de recherche sur la Convention relative aux droits de l’enfant; Grupo Ecologico Sierra Garda; l’Association malienne d’initiatives et d’action pour le développement et Global Hand, dans l’attente de précisions demandées par certaines délégations. 


Après avoir élu ses quatre Vice-Présidents: MM. Serhat Aksen (Turquie); Bilal Hayee (Pakistan); Alexandru Ciorobea (Roumanie) et Luis Amoros (Cuba), le Comité a également adopté l’ordre du jour provisoire annoté** de sa session et son programme de travail. 


Les 19 membres du Comité examinent les demandes des ONG en tenant compte de certains critères, afin de recommander en leur faveur le Statut consultatif général ou spécial auprès de l’ECOSOC, ou l’inscription sur la Liste.  Ils étudient ainsi le mandat de l’organisation non gouvernementale requérante, son régime d’administration et l’état de ses finances.  Les organisations qui sont dotées du Statut consultatif général ou spécial auprès de l’ECOSOC peuvent assister aux réunions de l’ECOSOC et distribuer des déclarations aux délégations membres.  Celles dotées du statut général –soit 136 ONG à ce jour- peuvent en outre prendre la parole lors de certaines réunions de l’ECOSOC et proposer des questions pour qu’elles soient inscrites à l’ordre du jour du Conseil.  Quant aux organisations inscrites sur la Liste, elles ont simplement la possibilité de prendre part aux réunions.


Les États Membres de l’ONU membres du Comité des ONG sont les suivants: Angola, Burundi, Chine, Colombie, Cuba, Dominique, Égypte, Guinée, États-Unis, Fédération de Russie, Inde, Israël, Pakistan, Pérou, Qatar, Roumanie, Royaume-Uni, Soudan et Turquie.


Le statut consultatif est divisé en trois catégories: le statut consultatif général, le statut consultatif spécial et la Liste.  Le statut consultatif général concerne les ONG qui poursuivent des activités couvrant la plupart des domaines d’action de l’ECOSOC.  Ces ONG sont ainsi autorisées à soumettre au Conseil des communications écrites et des pétitions et à proposer l’inscription de points à l’ordre du jour du Conseil et de ses organes subsidiaires.  S’agissant du statut consultatif spécial, il concerne des ONG reconnues au niveau international pour leurs compétences spécifiques dans certains domaines d’activités du Conseil.  Ces ONG peuvent également soumettre des communications écrites et des pétitions.  Quant à la Liste, elle concerne les ONG qui contribuent périodiquement aux travaux de l’ECOSOC et ne peuvent lui soumettre que des communications écrites.


Le Comité reprendra ses travaux demain, mardi 22 janvier, à 10 heures.


*Contenues dans les documents E/C.2/2008/R2 et E/C.2/2008/R2/Add.1 à Add.20


 ** Cf. document E/C.2/2008/1


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel