25/06/2007
Secrétaire général
SG/SM/11059
PKO/164

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON CONDAMNE DANS LES TERMES LES PLUS FORTS L’ATTENTAT MEURTRIER CONTRE DES CASQUES BLEUS AU SUD-LIBAN ET RÉAFFIRME SON APPUI À LA FINUL


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par la Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général est profondément attristé par l’attaque terroriste perpétrée contre une patrouille des Nations Unies, hier au Sud-Liban, au cours de laquelle six Casques bleus ont trouvé la mort et deux autres ont été blessés.  Ces soldats de la paix appartenaient au contingent espagnol.


Le Secrétaire général condamne cette attaque dans les termes les plus forts et appelle à une enquête complète sur cet incident très alarmant.  Il espère que le Gouvernement libanais s’acquittera avec succès de ses efforts visant à traduire en justice les auteurs de cet acte.


Le Secrétaire général note la fragilité de la situation au Liban et réaffirme l’importance du mandat de la Force intérimaire des Nations Unies (FINUL) pour la stabilité dans la région.  Cibler la FINUL est en fait une tentative pour saper la paix et la sécurité, en particulier les efforts des Libanais et de la communauté internationale pour stabiliser la situation au Sud-Liban dans le cadre de l’application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité.


Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances aux familles des soldats de la paix décédés, au Gouvernement de l’Espagne, ainsi qu’aux peuples d’Espagne et de Colombie.  Il réitère son soutien aux troupes de la FINUL déterminées à toute épreuve à remplir pleinement leur mandat en vertu de la résolution 1701 du Conseil de sécurité, et ce, en collaboration étroite avec l’armée et les autorités libanaises.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel