13/06/2007
Secrétaire général
SG/SM/11043

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ATTRISTÉ PAR L’ATTENTAT TERRORISTE QUI A TUÉ LE PARLEMENTAIRE WALID EIDO À BEYROUTH, BAN KI-MOON EXHORTE LES LIBANAIS À S’UNIR FACE AUX ACTES D’INTIMIDATION


La déclaration suivante a été communiquée par la Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général a été attristé par la nouvelle de l’attaque terroriste qui a tué, aujourd’hui à Beyrouth, Walid Eido, membre du Parlement libanais, son fils et six autres personnes, tout en blessant 10 autres individus.  Le Secrétaire général condamne de la manière la plus ferme cette attaque comme un crime haineux visant la déstabilisation du Liban. 


Le Secrétaire général exprime sa profonde sympathie aux familles des victimes et des blessés.  Il appelle les autorités libanaises à trouver les responsables de ce crime et à les traduire en justice.  Il exhorte les Libanais à s’unir face aux actes d’intimidation qui essaient de les diviser et encourage les dirigeants libanais à trouver une solution aux problèmes politiques auxquels fait face le pays.


Le Secrétaire général réaffirme l’engagement sans faille des Nations Unies en faveur de la stabilité, de la souveraineté et de l’indépendance politique du Liban.  


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel