27/04/2007
Secrétaire général
SG/SM/10965
CD/3066

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DIX ANS APRÈS L’ENTRÉE EN VIGUEUR DE LA CONVENTION SUR LES ARMES CHIMIQUES, LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL APPELLE TOUS LES ÉTATS EN POSSESSION DE CES ARMES À LES DÉTRUIRE SANS DÉLAI


Vous trouverez ci-après le message adressé par le Secrétaire général à l’occasion du dixième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention sur les armes chimiques, le 29 avril :


L’entrée en vigueur de la Convention sur les armes chimiques le 29 avril 1997 a marqué une étape dans les efforts de la communauté internationale visant à débarrasser le monde des armes chimiques.  Depuis cette date, la Convention a d’ailleurs contribué aux progrès réguliers accomplis dans la destruction des stocks déclarés d’armes chimiques.  Elle compte maintenant 182 États parties, ce qui représente 98% de la population mondiale.


L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), créée en vertu de la Convention pour faciliter la mise en œuvre des dispositions de cet instrument, a largement contribué à rendre le monde exempt d’une catégorie entière d’armes de destruction massive.


Le monde revient de loin, après la première utilisation de grande portée d’armes chimiques durant la Première Guerre mondiale, qui avait infligé des horreurs indicibles aux victimes.  Il reste cependant beaucoup à faire.  À ce jour, plus de 25% des stocks déclarés d’armes chimiques des États parties ont été éliminés au cours du processus de vérification internationale.  Ces progrès plus lents que prévu ont conduit la Conférence des États parties, en décembre dernier, à reporter la date butoir pour la destruction des stocks déclarés.


J’en appelle à tous les États en possession d’armes chimiques pour qu’ils détruisent ces armes, en respectant les échéances prévues.  J’exhorte tous les gouvernements qui ne sont pas encore parties à la Convention à ratifier ce traité ou à y accéder sans délai.


À l’occasion de cet anniversaire important, qui correspond aussi à la Journée internationale de la commémoration des victimes de la guerre chimique, réaffirmons notre engagement à construire un monde exempt d’armes chimiques.  Rendons hommage aux victimes de la guerre chimique et redoublons d’efforts pour s’assurer qu’aucune vie sur terre ne sera plus jamais perdue à cause de l’utilisation d’armes chimiques.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel