27/11/2007
Secrétaire général
SG/2133

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE QUATUOR POUR LE MOYEN-ORIENT APPORTE SON APPUI À LA CONFÉRENCE D’ANNAPOLIS


On trouvera ci-après le texte de la déclaration que les membres du Quatuor (Organisation des Nations Unies, Fédération de Russie, États-Unis d’Amérique et Union européenne) ont publiée hier à Washington:


Les principaux responsables du Quatuor, à savoir le Ministre russe des affaires étrangères, Sergey Lavrov, la Secrétaire d’État des États-Unis, CondoleezzaRice, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon, le Haut Représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune, Javier Solana, le Ministre portugais des affaires étrangères, Luis Amado, et la Commissaire européenne chargée des relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, se sont rencontrés aujourd’hui à Washington pour examiner la situation au Moyen-Orient à la veille de la Conférence d’Annapolis.  Le Représentant du Quatuor, Tony Blair, s’était joint à eux.


Le Quatuor a appuyé énergiquement la Conférence devant se tenir le 27 novembre à Annapolis.  Il a salué la volonté des dirigeants israéliens et palestiniens d’entamer des négociations bilatérales en vue de créer un État palestinien en Cisjordanie et à Gaza et de parvenir à la paix entre Israël et la Palestine, à l’issue de plusieurs mois d’efforts de la part des parties et du Quatuor, lequel avait notamment élargi le cercle des partisans de la paix en collaborant avec les membres du Comité de suivi de la Ligue arabe.  Il a également salué les efforts constants déployés par les parties pour s’acquitter de leurs obligations respectives au titre de la première étape de la Feuille de route et engagé instamment la communauté internationale à appuyer vigoureusement l’action menée par toutes les parties.  Ses principaux responsables ont pris note du large soutien apporté par cette dernière à la Conférence d’Annapolis et indiqué qu’ils attendaient avec intérêt la Conférence des donateurs qui se tiendra à Paris en décembre et devrait leur permettre d’obtenir l’appui financier international nécessaire pour jeter les fondations d’un État palestinien viable et prospère.  Ils sont convenus de demeurer étroitement associés au processus et se retrouveront ainsi, de nouveau, en décembre pour une réunion à laquelle ils comptent inviter les membres du Comité de suivi de la Ligue arabe.


Le Quatuor a voulu saisir cette occasion pour mobiliser un appui international permettant de réaliser des progrès tangibles sur la voie d’un règlement négocié, juste et durable du conflit et, à terme, d’une paix globale au Moyen-Orient.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel