22/6/2007
Conseil de sécurité
SC/9058

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA PROTECTION DES CIVILS EN PÉRIODE DE CONFLIT ARMÉ


Vous trouverez ci-après la déclaration faite à la presse, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité, Johan Verbeke (Belgique), sur la protection des civils en période de conflit armé:


Les membres du Conseil de sécurité se sont réunis aujourd’hui en séance publique pour un débat de fond sur la protection des civils en période de conflit armé.  Ils ont entendu un exposé du Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, John Holmes, qui a abordé diverses questions touchant la protection des civils lors des conflits armés.


Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités des progrès réalisés en ce qui concerne la protection des civils et la prise de conscience accrue dont celle-ci fait l’objet, mais se sont déclarés gravement préoccupés de ce que dans les situations de conflit armé, la majorité des victimes continuent d’être des civils.  Ils ont réaffirmé que les parties à un conflit armé étaient responsables au premier chef de prendre toutes les mesures possibles pour garantir la protection des civils touchés par le conflit.  Ils ont aussi encouragé le maintien des mesures concrètes visant à renforcer la capacité de l’ONU s’agissant de protéger les civils durant les conflits armés.


Les membres du Conseil de sécurité ont rappelé les obligations de droit international humanitaire concernant la protection des civils.  Ils ont instamment prié toutes les parties concernées de permettre au personnel humanitaire d’avoir pleinement accès, sans entraves et dans la sécurité, aux civils ayant besoin d’une aide dans des situations de conflit armé.


Les membres du Conseil de sécurité ont accueilli avec satisfaction le premier exposé, riche d’enseignements, du Secrétaire général adjoint et réaffirmé leur intention de demeurer saisis de la question.  Ils ont dit attendre avec intérêt le rapport que le Secrétaire général doit présenter cette année sur cette question.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel