20 février 2007
Conseil de sécurité
SC/8961

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT L’ATTENTAT À LA BOMBE CONTRE LE « TRAIN DE L’AMITIÉ » INDO-PAKISTANAIS


Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Peter Burian (Slovaquie), au sujet de l’attentat terroriste contre le « train de l’amitié » indo-pakistanais:


Les membres du Conseil de sécurité ont condamné l’attentat terroriste à la bombe contre le « Friendship Express » qui relie Delhi à Lahore. Perpétré le 19 février 2007, cet attentat a coûté la vie à 67 personnes et fait près d’une vingtaine de blessés, dont un grand nombre de nationaux pakistanais et indiens.


Les membres du Conseil ont exprimé leur profonde sympathie à tous les blessés et leurs sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu’aux peuples et aux Gouvernements indien et pakistanais.


Les membres du Conseil ont répété que nulle cause ne pouvait justifier le recours à la violence terroriste. Ils ont souligné qu’il était indispensable de traduire en justice les auteurs, les organisateurs et les commanditaires de cet attentat à la bombe ainsi que de tous actes terroristes.


Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’il fallait lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations et cela par tous les moyens, conformément au droit international, en particulier au droit international des droits de l’homme, des réfugiés et humanitaire.


Les membres du Conseil se sont félicités de l’engagement pris par les dirigeants de l’Inde et du Pakistan en faveur du processus de paix après cet attentat terroriste ainsi que de leur détermination à poursuivre sur la voie du dialogue.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel