4/10/2007
Conseil économique et social
ECOSOC/6311

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil économique et social

Reprise de la session de fond de 2007

48e séance - Matin                                         


LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET LA SANTÉ PUBLIQUE MONDIALE SERONT LES THÈMES DES EXAMENS MINISTÉRIELS DE L’ECOSOC EN 2008 ET 2009


Le Conseil économique et social a pourvu ce matin certains postes vacants dans ses organes subsidiaires


Le Conseil économique et social (ECOSOC) a repris ce matin sa session de fond de 2007 en adoptant les thèmes de ses Examens ministériels annuels pour les deux prochaines années.  Ainsi, l’ECOSOC a décidé que ce forum de haut niveau serait, en 2008, consacré à la mise en œuvre des objectifs et des engagements convenus au plan international dans le domaine du développement durable, et qu’en 2009,  il traiterait de l’application des accords et des engagements convenus sur le plan international en matière de santé publique mondiale. 


Inauguré lors de la dernière session de fond de l’ECOSOC en juillet dernier, l’Examen ministériel annuel, placé dans le cadre du programme pluriannuel de travail, vise à accélérer et à évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’Agenda des Nations Unies pour le développement, y compris les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).  Cette nouvelle fonction a été attribuée à l’ECOSOC, afin de renforcer ses activités, à la suite du Sommet mondial de 2005.


La représentante du Portugal, qui s’exprimait au nom de l’Union européenne, et celle du Pakistan, qui a pris la parole au nom du Groupe des 77 et de la Chine, se sont félicitées de l’adoption de ces deux thèmes.  Elles ont souhaité que le sujet de discussion de l’Examen ministériel annuel pour 2010 soit déterminé dès l’année prochaine, afin de permettre à tous les partenaires de développement de se préparer pour cet échange.  Partageant cet avis, le représentant des États-Unis a de plus souligné l’importance d’éviter les chevauchements et a demandé à tous les membres de l’ECOSOC de se concentrer sur les domaines dans lesquels cet Examen peut apporter une valeur ajoutée. 


Par ailleurs, l’ECOSOC a adopté ce matin, tel que révisé oralement, un projet de résolution1 relatif au rapport du Comité d’experts de l’administration publique sur les travaux de sa sixième session, qui s’est tenue du 10 au 13 avril dernier.  Aux termes de ce texte, l’ECOSOC prend note de ce rapport2 et approuve la convocation de la septième session de ce Comité du 14 au 18 avril 2008. 


Les délégations membres du Conseil ont ensuite adopté un projet de résolution3 relatif au Comité d’experts de la coopération internationale en matière fiscale.  Par ce texte, l’ECOSOC prend note avec satisfaction du rapport4 de ce Comité5 pour sa deuxième session et décide que sa troisième session se tiendra à Genève du 29 octobre au 2 novembre 2007.


S’agissant du rapport sur les travaux de la septième session du Forum des Nations Unies sur les forêts, qui s’est tenue le 24 février 2006, et du 16 au 17 avril 2007, les délégations ont souhaité avoir plus de temps avant de se prononcer sur le projet de résolution6 le concernant. 


Toutefois, le Conseil a adopté deux projets de décisions contenus dans ce rapport7 portant respectivement sur le mandat du Bureau du Forum des Nations Unies sur les forêts et sur les dates et lieu de la huitième session du Forum des Nations Unies sur les forêts.  Aux termes de la première décision (Projet de décision I), le Conseil économique et social décide qu’à partir de sa huitième session, les membres du Bureau resteront en fonction pendant deux ans.  Par sa deuxième décision (Projet de décision II), le Conseil décide que la huitième session du Forum aura lieu du 20 avril au 1er mai 2009 à New York.


Par une autre décision orale, l’ECOSOC a d’autre part décidé que la dix-huitième Conférence régionale cartographique des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique se tiendrait en 2009, pendant une période de cinq jours.  Cette décision fait suite à la recommandation contenue dans le rapport de cette Conférence8.  La Conférence est habituellement convoquée tous les trois ans, sa dernière session ayant eu lieu en 2006, à Bangkok.  Par ailleurs, l’ECOSOC a pris note, par décision orale, de la note9 du rapport du Comité sur la sécurité alimentaire mondiale.


À la fin de la séance de travail de ce matin, le Conseil économique et social a pourvu certains postes demeurés vacants dans la composition de deux de ses organes subsidiaires et dans celle du Conseil d’administration d’ONU-Habitat.  Le Cameroun et la République démocratique du Congo ont ainsi été élus par acclamation, sur recommandation du Groupe des États d’Afrique, comme membres de la Commission des stupéfiants pour un mandat de quatre ans, prenant effet à partir du 1er janvier 2008. 


La République démocratique du Congo a également été élue par acclamation, au nom du Groupe des États d’Afrique, en tant que membre de la Commission du développement durable pour un mandat de trois ans, prenant effet à l’ouverture de la dix-septième session de cette Commission.  Sans candidature avancée pour pourvoir un des sièges vacants revenant au Groupe des États d’Europe occidentale et autres États, l’élection de ce représentant a été reportée.


Enfin, le Brésil, la République du Congo, Israël et la Jamaïque ont été nommés pour occuper, au nom de leurs Groupes régionaux respectifs, les sièges vacants au Conseil d’administration d’ONU-Habitat.  Ces délégations entameront leur mandat de quatre ans le 1er janvier 2008.  L’élection d’un membre devant représenter le Groupe des États d’Asie, et de deux membres devant être désignés au nom du Groupe des États d’Europe occidentale et autres États a également été reportée, faute de candidat.


La prochaine réunion de l’ECOSOC sera annoncée dans le Journal.


1.     Voir le texte de ce projet de résolution dans le document publié sous la cote E/2007/L.40

2.     Texte contenu dans le document publié sous la cote E/2007/L.38

3.     Rapport publié sous la cote E/2007/45

4.     Document publié sous la cote E/2007/44

5.     Document publié sous la cote E/2006/45

6.     Documents publiés sous la cote E/2007/L.39 et E/2007/L.22/Rev.1

7.     Document publié sous la cote E/2007/42 et Corr.1

8.     Document publié sous la cote E/CONF.97/7

9.       Document publié sous la cote E/2007/74


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel