24/05/2007
Conseil économique et social
ECOSOC/6271

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil économique et social

Reprise de la session d’organisation de 2007

12e séances –après-midi                                    


L’ECOSOC REPORTE À SA SESSION DE FOND 2007 LA QUESTION DU RETRAIT DE SAMOA DE LA CATÉGORIE DES PMA


Il pourvoit également à des postes vacants dans deux de ses organes subsidiaires


Les États Membres du Conseil économique et social (ECOSOC) se sont réunis, cet après-midi, dans le cadre de sa reprise de session d’organisation de 2007, pour procéder à l’élection des membres de deux de ses organes subsidiaires et se prononcer sur la question du retrait de Samoa de la catégorie des pays les moins avancés (PMA).


En début de séance, le Kenya, la Tunisie et l’Ouganda ont été élus par acclamation pour pourvoir aux trois sièges encore vacants du Groupe des États africains au sein de la Commission de la population et du développement.  Leur mandat de quatre ans prendra effet à la première réunion, prévue en 2008, de la quarante-deuxième session de la Commission et expirera à la clôture de sa quarante-cinquième session, prévue en 2012.  Les candidatures pour les deux postes vacants revenant au Groupe des États d’Europe occidentale et autres États seront présentées ultérieurement.


L’Arménie, qui se présentait au nom du Groupe des États d’Europe orientale, et le Nigéria, au nom du Groupe des États africains, ont été élus par acclamation pour siéger à la Commission du développement social pour un mandat prenant effet à la première réunion, prévue en 2008, de la quarante-septième session de la Commission et expirant à la clôture de sa cinquantième session, prévue en 2012.  Il reste également un siège à pourvoir par un membre du Groupe des États d’Europe orientale, dont le mandat devrait prendre effet immédiatement après l’élection et expirerait à la clôture de la quarante-neuvième session de la Commission du développement social, prévue en 2011.


Les membres de l’ECOSOC se sont ensuite penchés sur la question du retrait de Samoa de la catégorie des pays les moins avancés (PMA).  Ils étaient, pour l’examen de cette question, saisis d’un projet de décision* présenté par les États-Unis, aux termes duquel le Conseil ferait siennes la recommandation du Comité des politiques de développement tendant à ce que Samoa soit retiré de cette liste.


M. Ali’ioaiga Feturi Elisaia, le représentant de Samoa, est venu vigoureusement plaider devant le Conseil pour que la question du reclassement de Samoa soit réexaminée, estimant que l’indice de vulnérabilité économique devait être l’un des critères pris systématiquement en compte dans ce type de procédure.  À cet égard, il a été portée à l’attention de l’ECOSOC la situation particulière de Samoa, petit État insulaire en développement exposé aux conséquences des changements climatiques et aux catastrophes naturelles.


La demande de M. Elisaia a été appuyée par les représentants de nombreux pays en développement -Guinée-Bissau, Pakistan (qui s’exprimait au nom du Groupe des 77 et de la Chine), Cuba, Bénin, Barbade, Inde, Indonésie et Chine-, qui se sont tous prononcés en faveur d’un réexamen de la recommandation du Comité des politiques de développement à la session de fond de l’ECOSOC de juillet 2007.  Face au désaccord exprimé par les représentants d’un certain nombre de pays développés –notamment les États-Unis, le Canada et l’Allemagne (qui s’exprimait au nom de l’Union européenne)-, une motion d’ajournement du débat sur cette question a été présentée par le Bénin.


Par 28 voix pour, deux contre (États-Unis et Canada) et 17 absentions, l’ECOSOC a décidé de reporter l’examen de la question du retrait de Samoa de la catégorie des PMA à la session de fond de 2007.


Le Conseil a également pris note du rapport** de la Commission de la science et de la technique au service du développement sur les travaux de sa neuvième session.


La date de la prochaine séance publique du Conseil économique et social sera annoncée dans le Journal.


*E/2007/L.9

**E/2007/L.8


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel