16/10/2007
Assemblée générale
AG/10637

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Assemblée générale                                         

Soixante-deuxième session                                  

26e séance plénière - matin


L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉLIT LE BURKINA FASO, LE COSTA RICA, LA CROATIE, LA JAMAHIRIYA ARABE LIBYENNE ET LE VIET NAM POUR SIÉGER AU CONSEIL DE SÉCURITÉ À PARTIR DU 1ER JANVIER 2008


En présence des Ministres des affaires étrangères costa-ricien et croate, l’Assemblée générale a élu ce matin le Burkina Faso, le Viet Nam, la Jamahiriya arabe libyenne, le Costa Rica et la Croatie comme membres non permanents du Conseil de sécurité, pour un mandat de deux ans, à compter du 1er janvier 2008.


Le Burkina Faso et la Jamahiriya arabe libyenne ont été élus à la majorité des deux tiers dès le premier tour de scrutin.  Ayant obtenu respectivement 185 et 178 voix sur 190, ils remplaceront le Congo et le Ghana, dans le Groupe des États d’Afrique.  Également élu au premier tour de scrutin avec 183 voix sur 190, le Viet Nam remplacera le Qatar dans le Groupe des États d’Asie.


Représentant du Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, le Costa Rica, qui remplacera le Pérou, a été élu par 179 voix sur 189, au troisième tour et après le retrait de la République dominicaine.  C’est également au troisième tour et après que la République tchèque se fut retirée que la Croatie a été élue par 184 voix sur 189, en remplacement de la Slovaquie pour le Groupe des États d’Europe orientale.


Chaque année, l’Assemblée générale élit cinq nouveaux membres non permanents pour remplacer les cinq membres sortants qui ne sont pas immédiatement rééligibles.  Outre les cinq membres permanents -la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni-, le Conseil de sécurité sera composé, à partir du 1er janvier 2008, de l’Afrique du Sud, de la Belgique, du Burkina Faso, du Costa Rica, de la Croatie, de l’Indonésie, de l’Italie, de la Jamahiriya arabe libyenne, du Panama et du Viet Nam.


L’Assemblée générale se réunira jeudi 18 octobre à partir de 10 heures pour examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD).


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel