28/09/2006
Secrétaire général
SG/SM/10659
OBV/576

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

IL FAUT PROMOUVOIR UNE IMAGE PLUS POSITIVE DU VIEILLISSEMENT, DÉCLARE KOFI ANNAN, À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES PERSONNES ÂGÉES


On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Kofi Annan, à l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, célébrée le 1er octobre:


Étant dans la dixième et dernière année de mon mandat de Secrétaire général, et après avoir consacré toute ma carrière au service des Nations Unies, je suis personnellement concerné par le sort des personnes âgées et la réalisation de leurs aspirations.  Mais je ne suis qu’une des 600 millions de personnes dans le monde qui ont dépassé l’âge de 60 ans.  Étant donné que les êtres humains vivent désormais de plus en plus longtemps, l’ensemble de la famille humaine a tout intérêt à encourager et à faciliter un vieillissement productif et actif, dans de bonnes conditions de santé.  Le monde entier tirerait parti d’une génération de personnes du troisième âge autonomes et à même d’apporter d’immenses contributions à l’effort de développement et à l’édification de sociétés plus productives, plus pacifiques et plus viables sur le long terme.


C’est pourquoi le thème retenu pour la Journée internationale des personnes âgées cette année est: « Améliorer la qualité de vie des personnes âgées: promouvoir les stratégies mises en œuvre par l’ONU à l’échelle mondiale ».  C’est un appel lancé à toutes les populations pour qu’elles s’efforcent d’élaborer des politiques et des programmes qui permettent à ces personnes de vivre dans des conditions favorisant leurs aptitudes et leur indépendance, où elles reçoivent l’aide et les soins dont elles ont besoin à mesure qu’elles vieillissent.


Il faut pour cela prévoir des logements, des moyens de transport et d’autres conditions de vie qui permettent aux personnes âgées de demeurer indépendantes aussi longtemps que possible et de « vieillir sur place » –tout en restant actives– au sein de leur propre communauté.  Et, fait tout aussi important, il faut reconnaître et respecter la dignité, l’autorité, la sagesse et la productivité de ces personnes au sein de toutes les sociétés, et en particulier le rôle qu’elles jouent en tant que bénévoles et en s’occupant des autres générations, ce qui, en retour, signifie qu’il faut promouvoir une image plus positive du vieillissement. 


En cette Journée internationale des personnes âgées, j’engage les gouvernements, le secteur privé, les organisations de la société civile et les populations du monde entier à édifier une société pour tous les âges, comme cela a été envisagé dans le Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement et conformément aux Objectifs du Millénaire pour le développement et au programme mondial plus large en faveur du développement.  Ensemble, nous pouvons –et devons– faire en sorte que les populations vivent non seulement plus longtemps mais qu’elles aient aussi une vie meilleure, plus enrichissante, plus gratifiante et plus épanouissante. 


À l’intention des organes d’information • Document non officiel