16 mai 2006
Conseil de sécurité
SC/8722
AFR/1383

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LA SOMALIE


Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de mai, M. Basile Ikouebe (République du Congo), concernant la Somalie:


Les membres du Conseil de sécurité remercient le Sous-Secrétaire général Kalomoh de l’exposé qu’il a présenté le 15 mai 2006 concernant les événements qui se sont récemment produits en Somalie et expriment leur profonde préoccupation devant les violences qui se sont produites à Mogadishu et qui ont causé de nombreuses victimes, notamment parmi les civils, ainsi que le déplacement de milliers de personnes.


Les membres du Conseil de sécurité en appellent aux parties belligérantes afin qu’elles observent un cessez-le-feu inconditionnel et immédiat et exhortent toutes les parties à autoriser la reprise des activités humanitaires, les secours aux survivants et la récupération des morts.


Les membres du Conseil de sécurité réitèrent leur plein appui aux institutions fédérales de transition dans l’action qu’elles mènent pour mettre en œuvre la Charte fédérale de transition.


Les membres du Conseil de sécurité soulignent leur appui unanime au processus de réconciliation parrainé par l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) concernant la Somalie et invitent tous les chefs de faction somaliens à coopérer pleinement avec le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, le Groupe de contact et les responsables de l’IGAD dans l’action qu’ils mènent pour obtenir de toutes les parties concernées un cessez-le-feu et un règlement négocié.


Les membres du Conseil de sécurité engagent toutes les parties à reprendre le chemin du dialogue et de la réconciliation et à œuvrer dans le cadre des institutions fédérales de transition.


Les membres du Conseil de sécurité rappellent aux États Membres l’obligation qui leur est faite d’appliquer l’embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité dans sa résolution 733 (1992).


Les membres du Conseil de sécurité expriment leur intention d’examiner d’urgence la manière de renforcer l’efficacité de l’embargo sur les armes.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel