04/08/2006
Assemblée générale
FEM/1568

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE COMITÉ POUR L’ÉLIMINATION DE LA DISCRIMINATION À L’ÉGARD DES FEMMES SE RÉUNIRA DU 7 AU 25 AOÛT À NEW YORK DANS LE CADRE DE SA TRENTE-SIXIÈME SESSION


Il examinera 15 rapports: Cap-Vert, Chili, Chine, Cuba, République tchèque, RDC, Danemark, Géorgie, Ghana, Jamaïque, Maurice, Mexique, Philippines, République de Moldova et Ouzbékistan


New York, 4 août 2006 --- Le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) ouvrira les travaux de sa 36ème session, qui aura lieu du 7 au 25 août, la semaine prochaine au Siège des Nations Unies à New York.  


Les États qui sont parties à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes se sont juridiquement engagés à mettre fin à ces discriminations, qu’elles soient d’ordre politique, économique, social, culturel, civique ou autre.  La Convention définit les types de discriminations dont sont victimes les femmes et propose un agenda et un programme d’action au niveau national de chaque pays pour y mettre fin.  


Le Comité est composé de 23 experts indépendants spécialisés dans les domaines couverts par la Convention.  Ils sont élus par les États parties à la Convention pour un mandat de quatre ans et sont chargés de veiller à la mise en œuvre des termes de la Convention dans les États parties.  Périodiquement, le Comité examine les rapports soumis par les États et évalue la manière dont chacun d’entre eux remplit les obligations qu’il a envers la Convention.  


Du 7 au 25 août, les experts du CEDAW tiendront des séances plénières parallèles pour examiner les rapports périodiques soumis au Comité par 14 États parties: le Chili, la Chine, Cuba, la République tchèque, la République démocratique du Congo, le Danemark, la Géorgie, le Ghana, la Jamaïque, Maurice, le Mexique, les Philippines, la République de Moldova, et l’Ouzbékistan.  Le 18 août, les experts examineront uniquement le premier rapport périodique du Cap-Vert. 


Généralement, le Comité, conformément à ses méthodes de travail, examine individuellement le rapport de chaque État à travers un processus de « dialogue constructif », qui est ouvert au public.  Au cours de cet examen, le Comité reconnaît les progrès accompli par un pays dans l’application de la Convention.  Il identifie aussi les soucis qui pourraient exister concernant une adhésion insuffisante ou limitée aux dispositions de la Convention et fait des suggestions et des recommandations pour faire face aux difficultés qui pourraient exister dans la mise en œuvre complète de la Convention au niveau du pays concerné.  Les journalistes intéressés par la couverture des travaux de la CEDAW sont vivement encouragés à assister aux sessions de dialogue interactif.  


Le CEDAW soumet individuellement à chaque État partie des « commentaires de conclusion » à l’issue de l’examen de chacun de ses rapports.  Ces commentaires sont postés sur le site web du Comité dès qu’ils sont disponibles.  Ils pourront être consultés à l’adresse suivante: http://www.un.org/womenwatch/daw/cedaw/36sess.htm.  


Les ONG, qui peuvent soumettre des rapports alternatifs, auront la possibilité de s’exprimer devant le CEDAW les lundis 7 et 14 août.  Ces débats seront ouverts au public, et la presse est encouragée à y assister.  Des informations détaillées sur la participation des ONG à la session du Comité sont disponibles sur le site web, à l’adresse suivante: http://www.un.org/womenwatch/daw/cedaw/cedaw36/infonote36final.pdf.  


Le CEDAW a aussi des responsabilités en vertu des dispositions du Protocole facultatif à la Convention.  Des 183 États parties à la Convention, 79 sont aussi parties au Protocole facultatif.  Ce dernier offre de manière individuelle aux femmes vivant dans un État partie à la Convention et au Protocole facultatif, un processus de pétition et une procédure d’enquête dans les situations de violations graves ou systémiques des droits de la femme.  Le programme de travail provisoire et les autres documents de la 36ème session du Comité sont disponibles à l’adresse suivante du site web: http://www.un.org/womenwatch/daw/cedaw/36sess.htm.  


Des informations supplémentaires peuvent être obtenues auprès d’Ellen McGuffie, du Département de l’information, par téléphone au (212)-963-0499; et auprès de Wenyan Yang, de la Division pour la promotion de la femme, par téléphone au (212)-963-4714. 


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel