8 mai 2006
Conseil économique et social
ECOSOC/6195

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil économique et social

Session d’organisation 2006

8e séance – après-midi


L’ECOSOC RÉPARTIT SES SEPT SIÈGES AU SEIN DU COMITÉ D’ORGANISATION DE LA COMMISSION DE CONSOLIDATION DE LA PAIX


Le Conseil économique et social (ECOSOC) a procédé, ce matin, à la répartition des sept sièges qui lui sont alloués au sein du Comité d’organisation de la Commission de consolidation de la paix.  L’ECOSOC attribuera ces sept sièges le 12 mai prochain.


Selon la répartition choisie par l’ECOSOC, dans sa résolution adoptée sans vote*, un siège sera attribué à chacun des cinq groupes régionaux, à savoir les États d’Afrique, les États d’Asie, les États d’Europe orientale, les États d’Amérique latine et des Caraïbes et les États d’Europe occidentale et autres États.  Aux fins de la première élection, les deux sièges restants seront attribués respectivement aux groupes régionaux des États d’Afrique et des États d’Asie. 


La représentante de la Colombie, au nom du Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, a proposé l’application du principe de rotation pour ces deux sièges supplémentaires afin de permettre à tous les groupes régionaux sous-représentés de participer aux travaux de la Commission.


Les membres de l’ECOSOC au sein du Comité d’organisation seront élus pour un mandat de deux ans, avec la possibilité, le cas échéant, de partager ce mandat au sein du groupe régional concerné pour les sièges qui lui sont attribués, sous réserve de l’accord du Conseil. 


La Commission de consolidation de la paix, organe consultatif intergouvernemental, a été établie conjointement, le 20 décembre 2005, par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité, donnant ainsi effet à une décision prise par le Sommet mondial de septembre 2005.  La Commission est dotée d’un Comité d’organisation permanent chargé d’élaborer le règlement et de régler les questions d’organisation. 


*     Résolution publiée sous la cote E/2006/L.2/Rev.2


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel