18/08/2006
Conseil de sécurité
CS/8812

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

5514e séance – matin


LE CONSEIL DE SÉCURITÉ PROROGE LE MANDAT DU BUREAU DES NATIONS UNIES AU TIMOR-LESTE (BUNUTIL) JUSQU’AU 25 AO U T 2006


En adoptant ce matin à l’unanimité de ses 15 membres la résolution 1703 (2006), le Conseil de sécurité a décidé de proroger jusqu’au 25 août le mandat du Bureau des Nations Unies au Timor-Leste (BUNUTIL).


Le Conseil ne s’est donc pas encore prononcé sur la recommandation* du Secrétaire général visant la création d’une mission des Nations Unies multidimensionnelle et intégrée de maintien de la paix au Timor-Leste, dont le mandat, la conception des opérations et la structure ont été largement débattus par les membres du Conseil le 15 août dernier.


Avant de devenir hôte du Bureau en 2005, le Timor-Leste a accueilli depuis 1999, la Mission des Nations Unies au Timor oriental (MINUTO), la force multinationale (INTERFRET), l’Administration transitoire des Nations Unies au Timor oriental (ATNUTO) et la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental (MANUTO).  Le pays est toujours caractérisé par une situation politique et sécuritaire fragile comme en témoigne la violence des évènements d’avril et de mai derniers, qui ont eu pour origine les revendications des 594 membres des Forces armées timoraises révoqués.


À la suite des conclusions de la mission d’évaluation qu’il a dépêchée au Timor-Leste, du 26 juin au 9 juillet derniers, le Secrétaire général a recommandé une mission qui aurait notamment pour mandat d’appuyer le Gouvernement du Timor-Leste et les institutions concernées en vue de consolider la stabilité politique, d’instaurer une culture de gouvernance démocratique et de faciliter le dialogue politique entre les parties prenantes timoraises. 


La mission serait également chargée d’aider le Timor-Leste relativement à tous les aspects des élections présidentielles et parlementaires de 2007 et d’assurer, grâce à la présence de la police des Nations Unies, le rétablissement et le maintien de la sécurité publique au Timor-Leste.


*     S/2006/628


LA SITUATION AU TIMOR-LESTE


Texte du projet de résolution S/2006/660


Le Conseil de sécurité,


Rappelant ses résolutions antérieures sur la situation au Timor-Leste, notamment les résolutions 1599 (2005) du 28 avril 2005, 1677 (2006) du 12 mai 2006 et 1690 (2006) du 20 juin 2006,


Prenant note du rapport du Secrétaire général en date du 8 août 2006 (S/2006/628) et du rapport du Secrétaire général sur la justice et la réconciliation pour le Timor-Leste du 26 juillet 2006 (S/2006/580),


Prenant note également de la lettre adressée au Secrétaire général par le Premier Ministre de la République démocratique du Timor-Leste en date du 4 août 2006 (S/2006/620, annexe) et de la lettre adressée au Secrétaire général par le Premier Ministre de la République démocratique du Timor-Leste en date du 9 août 2006 (S/2006/651, annexe),


Décide de proroger le mandat du Bureau des Nations Unies au Timor-Leste (BUNUTIL) jusqu’au 25 août 2006;


Décide de rester activement saisi de la question.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel