12 mai 2006
Conseil de sécurité
CS/8716

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

5436e séance – matin


LE CONSEIL DE SÉCURITÉ PROROGE LE MANDAT DU BUREAU DE L’ONU

AU TIMOR-LESTE JUSQU’AU 20 JUIN 2006


Profondément préoccupé par les incidents survenus les 28 et 29 avril, le Conseil de sécurité a décidé, ce matin, de proroger le mandat du Bureau des Nations Unies au Timor-Leste (BUNUTIL) jusqu’au 20 juin 2006.


Le Conseil de sécurité, dans sa résolution 1677 (2006), adoptée à l’unanimité, encourage le Gouvernement et d’autres institutions d’État du Timor-Leste à s’attaquer aux causes de la violence afin d’empêcher que de tels incidents se reproduisent.


Le Conseil prie également le Secrétaire général de lui communiquer d’ici au 6 juin 2006 les informations les plus récentes sur la situation au Timor-Leste et sur le rôle de l’ONU dans ce pays à l’expiration du mandat du BUNUTIL.


Les membres du Conseil de sécurité étaient saisis d’un rapport* de fin de mandat sur le BUNUTIL établi par le Secrétaire général, dans lequel celui-ci recommande la création, pour une période de 12 mois, à compter du 21 mai 2006, d’un petit bureau intégré des Nations Unies, chargé notamment d’apporter un appui au Timor-Leste pour tout ce qui a trait à l’organisation des élections présidentielles et parlementaires de 2007.


Le BUNUTIL, mission politique spéciale de relais, chargée notamment d’accompagner la mise en place des institutions d’État essentielles, a été établi par le Conseil de sécurité dans sa résolution 1599 (2005) pour une période d'un an expirant le 20 mai 2006.


*     Voir notre communiqué de presse en date du 5 mai: CS/8712.


LA SITUATION AU TIMOR-LESTE


Texte du projet de résolution (S/2006/290)


Le Conseil de sécurité,


Rappelant ses résolutions pertinentes sur la situation au Timor-Leste, en particulier sa résolution 1599 (2005) du 28 avril 2005,


Se déclarant profondément préoccupé par les incidents survenus les 28 et 29 avril ainsi que par la situation qui en découle, et prenant acte des mesures prises par le Gouvernement timorais pour ouvrir une enquête sur ces incidents, leurs répercussions et leurs causes,


Demeurant fermement déterminé à promouvoir une stabilité durable au Timor-Leste,


Décide de proroger le mandat du Bureau des Nations Unies au Timor-Leste (BUNUTIL) jusqu’au 20 juin 2006;


Prie le Secrétaire général de lui communiquer d’ici au 6 juin 2006 les informations les plus récentes sur la situation au Timor-Leste et sur le rôle de l’Organisation des Nations Unies dans ce pays à l’expiration du mandat du BUNUTIL en vue de prendre de nouvelles mesures à cet égard;


Encourage le Gouvernement et autres institutions d’État du Timor-Leste, agissant avec le concours du BUNUTIL dans le cadre du mandat qui lui est confié, de s’attaquer aux causes de la violence afin d’empêcher que de tels incidents se reproduisent;


Décide de demeurer activement saisi de la question.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel