12/04/2005
Communiqué de presse
SC/8356
IK/487



DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT L’IRAQ


Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse concernant l’Iraq faite le 11 avril par le Président du Conseil de sécurité, Wang Guangya (Chine):


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Ashraf Qazi, a rendu compte au Conseil de sécurité du dernier rapport trimestriel du Secrétaire général sur l’Iraq.  Les membres du Conseil l’en remercient et lui expriment leur reconnaissance pour la mission difficile et importante dont il s’est acquitté en Iraq.  Ils appuient les plans du Représentant spécial visant à accroître la présence de l’ONU à Erbil et à Bassorah et, si nécessaire, à faciliter l’établissement de la Constitution.


Les membres du Conseil de sécurité ont écouté avec satisfaction l’exposé de Mme  Anne Patterson (Ambassadeur des États-Unis) concernant les activités de la Force multinationale, et la déclaration de M. Sumaida’ie (Ambassadeur d’Iraq) sur les faits récents relatifs au processus électoral en Iraq.  Ils se félicitent des progrès accomplis dans le domaine du recrutement et de la formation des forces de sécurité iraquiennes et comptent que celles-ci joueront progressivement un rôle plus important et assumeront à terme l’entière responsabilité du maintien de la sécurité et de la stabilité en Iraq.


Les membres du Conseil de sécurité se félicitent des événements politiques survenus récemment en Iraq, dont la session de l’Assemblée nationale de transition, la sélection des trois membres du Conseil de la présidence et la désignation d’un candidat au poste de premier ministre.  Ils espèrent que le Gouvernement iraquien de transition sera constitué dans les meilleurs délais, grâce à la nomination et à la confirmation des ministres.  Ces étapes sont essentielles au processus politique.


Les membres du Conseil de sécurité envisagent avec intérêt la poursuite de la transition politique en Iraq, conformément à la résolution 1546 (2004) du Conseil de sécurité.  Ils réaffirment leur appui à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Iraq, et à la constitution d’un État fédéral, démocratique, pluraliste et unifié, où les droits de l’homme sont pleinement respectés.


Les membres du Conseil de sécurité exhortent l’Assemblée nationale de transition à agir sans délai pour hâter l’établissement de la Constitution.  Ils soulignent la nécessité que ce processus soit aussi ouvert, participatif et transparent que possible.  Ils engagent l’Assemblée nationale de transition à mobiliser la société iraquienne dans son ensemble, en vue de promouvoir un véritable dialogue politique ainsi que la réconciliation nationale et de faire en sorte que tous les Iraquiens fassent entendre leur voix dans l’établissement de la Constitution.


Les membres du Conseil de sécurité se félicitent de l’appui fourni par la communauté internationale à l’Iraq et soulignent qu’il importe que tous les États et les organisations internationales intéressées apportent leur contribution à la transition politique, à la réconciliation nationale, au relèvement économique et à la stabilité de l’Iraq, conformément à la résolution 1546 (2004) du Conseil.


*   ***   *