19/08/2004
Communiqué de presse
SC/8170
IK/455



DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LE PREMIER ANNIVERSAIRE DE L’ATTENTAT À LA BOMBE CONTRE LE BUREAU DES NATIONS UNIES À BAGDAD


Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Andrey Denisov (Fédération de Russie), concernant le premier anniversaire de l’attentat à la bombe contre le Bureau des Nations Unies à Bagdad:


Le Conseil de sécurité, comme toute la famille des Nations Unies, a commémoré l’une des journées les plus tragiques de l’histoire de l’Organisation mondiale. Voici un an, le 19 août 2003, Sergio Vieira de Mello et 21 de ses collaborateurs ont été tués lors de l’attentat perpétré contre le Bureau des Nations Unies à Bagdad.


Les membres du Conseil considèrent que leur disparition est une perte irréparable pour les Nations Unies et la communauté internationale tout entière. L’attentat terroriste qui leur a coûté la vie visait à briser la détermination de la communauté internationale qui, en Iraq, n’avait d’autre but que d’aider le peuple iraquien à redevenir maître de son destin et à recouvrer sa souveraineté et sa pleine indépendance et de lui préparer un avenir meilleur fondé sur la justice et la paix. Les auteurs de cet attentat meurtrier ont commis un crime non seulement contre les Nations Unies, mais contre l’Iraq.


Aujourd’hui, les membres du Conseil ont rendu hommage à Sergio Vieira de Mello et à ses collaborateurs qui ont trouvé la mort à Bagdad le 19 août 2003. Ils ont de nouveau exprimé leurs sincères condoléances aux familles des victimes.


Les membres du Conseil ont condamné énergiquement les attentats terroristes qui continuent d’être dirigés contre des représentants de la communauté internationale travaillant en Iraq.


Les membres du Conseil ont exprimé leur solidarité avec le personnel des Nations Unies qui travaille actuellement en Iraq en dépit des difficultés et des dangers auxquels ils s’exposent.


*   ***   *