25/02/2004
Communiqué de presse
SC/8009



DECLARATION DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE A LA PRESSE SUR LA SITUATION EN HAITI


Vous trouverez ci-dessous la déclaration à la presse sur Haïti faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Wang Guangya (Chine):


Les membres du Conseil de sécurité condamnent la violence et la crise politique prolongées en Haïti, qui entraînent la perte de vies humaines, la dégradation de la situation humanitaire et des violations des droits de l’homme.


Les membres du Conseil déplorent la décision de l’opposition de rejeter le plan d’action de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) et de l’Organisation des États américains, et engagent le Gouvernement du Président Jean-Bertrand Aristide et l’opposition à accepter et à appliquer les dispositions de ce plan et des résolutions de l’Organisation des États américains.  L’application du plan offre en effet la meilleure chance de rétablir la confiance, de rouvrir le dialogue et de permettre aux Haïtiens de régler leurs différends de façon pacifique et démocratique dans le respect de la constitution.


Les membres du Conseil engagent instamment la communauté internationale à répondre à la situation humanitaire grave en Haïti.  Ils engagent toutes les parties au conflit à faciliter la distribution des denrées alimentaires et des médicaments, à s’assurer que l’aide humanitaire atteint bien ceux qui en ont besoin et à respecter le personnel et les installations de l’ONU qui contribuent à ces activités.


Les membres du Conseil appellent le Gouvernement comme les rebelles armés à respecter les droits de l’homme et à cesser de recourir à la violence pour réaliser leurs objectifs politiques.  Ceux qui sont responsables de violations des droits de l’homme devront en répondre.


Les membres du Conseil de sécurité continueront de suivre de près la situation en Haïti.


*   ***   *