16/04/2004
Communiqué de presse
ENV/DEV/764



Commission du développement durable

3ème séance – après-midi


CLOTURE DES TRAVAUX PREPARATOIRES DE LA REUNION INTERNATIONALE DE MAURICE SUR LES PETITS ETATS INSULAIRES EN DEVELOPPEMENT


Réunie depuis le 14 avril, la Commission du développement durable a clos ce soir les travaux préparatoires de la Réunion internationale chargée d’examiner l’application du Programme d’action de la Barbade pour le développement des petits Etats insulaires en développement.  Cette Réunion internationale aura lieu à Maurice, du lundi 30 août au vendredi 3 septembre 2004.


La Commission a adopté le projet d’ordre du jour provisoire de la Réunion internationale de Maurice tel que révisé oralement* ainsi que son projet d’organisation des travaux** qui prévoit la tenue d’un débat général sur l’examen d’ensemble de l’application du Programme d’action les 30, 31 août et le 1er septembre.  Trois tables rondes seront consacrées aux problèmes environnementaux, sociaux et économiques des petits Etats insulaires en développement.  En outre, un débat de haut niveau est prévu les 2 et 3 septembre auquel participeront des représentants d’organismes non étatiques, y compris les organisations intergouvernementales, les organes de l’ONU, les fonds et programmes et les institutions spécialisées, ainsi que les grands groupes.  La clôture de cette Réunion internationale est fixée au 3 septembre.  Le rapport final de la session préparatoire a également été adopté ce soir***.


Le représentant permanent de la Nouvelle-Zélande et facilitateur de cette session, M. Don Mackay, a dressé le bilan de ses consultations sur la base du projet de document final de la Réunion internationale soumis par le Groupe des 77 et de la Chine.  La discussion a été caractérisée par une atmosphère constructive, a-t-il affirmé.  Les délégations ont décidé de tenir des consultations officieuses de deux jours à la mi-mai pour faire progresser la rédaction de ce texte, a-t-il indiqué, en suggérant qu’il serait utile de présenter un document de synthèse qui reprenne à la fois le texte du Groupe des 77 et de la Chine mais également les propositions faites sur la base de ce document.


Les petits Etats insulaires en développement disposent d’un potentiel important mais ils doivent également faire face à des défis importants, a souligné le Ministre norvégien de l’environnement et Président de la Commission.  Les nouveaux défis auxquels seront confrontés ces Etats sont différents de ceux identifiés lors de l’adoption du Programme d’action de la Barbade qui visait presque exclusivement les questions écologiques.  Aujourd’hui, 10 ans plus tard, d’autres questions sont désormais incontournables: la sécurité humaine, la pandémie du VIH/sida, et l’édification de capacités locales.  Lors de la Réunion internationale de Maurice, la communauté internationale aura l’opportunité de mener une évaluation globale des défis que doivent relever les petites îles. 


Le Sous-Secrétaire général et Haut Représentant pour les pays les moins avancés, les pays enclavés et les petits îles en développement, Anwarul K. Chowdhury, a fait le point sur l’organisation de la Réunion internationale, précisant qu’un Forum de la société civile aura lieu du 27 au 29 août à Maurice.  Il a lancé un appel à la générosité des pays donateurs pour permettre aux délégations des petits Etats insulaires en développement de participer aux consultations et à la Réunion elle-même.


La Commission du développement durable entamera, lundi 19 avril à 10 heures les travaux de sa douzième session.


*l’ordre du jour provisoire est contenu dans le document  E/CN.17/2004/L.2

**Le projet d’organisation des travaux est contenu dans le document E/CN.17/2004/L.3

***Le projet de rapport de la réunion préparatoire est contenu dans le document E/CN.17/2004/L.4


*   ***   *