20/08/2003
Communiqué de presse
SC/7849



                                                            SC/7849

                                                            AFR/690

                                                            20 août 2003


DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE

CONCERNANT L’EMBARGO SUR LES ARMES EN SOMALIE


Le Président du Conseil de sécurité, M. Fayssal Mekdad (République arabe syrienne), a fait aujourd’hui la déclaration suivante à la presse sur le rapport mi-parcours du Groupe d’experts créé par la résolution 1474 (2003), qui avait pour mandat d’enquêter sur les violations de l’embargo sur les armes en Somalie :


Les membres du Conseil de sécurité ont entendu aujourd’hui un exposé du Président du Comité créé par la résolution 751 (1992) concernant la Somalie sur le rapport oral à mi-parcours du Groupe d’experts créé par la résolution 1474 (2003), qui avait pour mandat d’enquêter sur les violations de l’embargo sur les armes en Somalie, de s’efforcer d’identifier ceux qui continuent à violer l’embargo sur les armes ainsi que ceux qui les soutiennent directement et d’affiner les recommandations formulées dans le rapport du Groupe d’experts créé par la résolution 1425 (2002).


Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction les travaux accomplis par le Groupe d’experts jusqu’à présent, qui visent à appuyer le processus de réconciliation nationale en Somalie et la Conférence de réconciliation nationale en cours au Kenya, convoquée sous les auspices de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD).


Les membres du Conseil se sont une nouvelle fois déclarés profondément préoccupés par le fait que les armes et les munitions continuaient d’affluer en Somalie, ont souligné qu’il incombait à tous les États Membres d’appliquer strictement l’embargo sur les armes en Somalie et demandé à nouveau à toutes les parties somaliennes et régionales ainsi qu’aux responsables du Gouvernement et autres parties contactées en dehors de la région de coopérer avec le Groupe d’experts dans l’exécution de son mandat.


Les membres du Conseil se sont félicités des relations de travail mises en place entre le Groupe et des organisations régionales et internationales, en particulier l’Union africaine et l’IGAD, et ont estimé qu’il importait que leur dialogue ainsi que leurs échanges de vues et d’informations se poursuivent.


Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction la décision du Président du Comité de conduire une mission dans la région en octobre 2003 pour montrer que le Conseil de sécurité était déterminé à faire respecter strictement l’embargo sur les armes. Ils ont examiné les préparatifs de la mission et souligné la nécessité de mener une campagne d’information efficace pour diffuser largement les objectifs de la mission avant son départ.


*   ***   *