04/08/03
Communiqué de presse
SC/7838



                                                            SC/7838

                                                            AFR/683

                                                            4 août 2003


Déclaration A LA presse PAR LE PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE

sur LA GUINEE-BISSAU


On trouvera ci-après la déclaration faite, aujourd’hui, à la presse, par le Président du Conseil de sécurité, M. Mikhail Wehbe (République arabe syrienne), sur la Guinée-Bissau:


Lors de consultations officieuses tenues le 4 août, les membres du Conseil de sécurité ont entendu une déclaration de M. David Stephen, Représentant du Secrétaire général en Guinée-Bissau, qui a fait le point de l’évolution de la situation depuis la mission conjointe du Conseil de sécurité et du Conseil économique et social dans le pays fin juin.


Les membres du Conseil se sont félicités des progrès réalisés depuis la mission conjointe, et en particulier de l’annonce par le Président de la tenue d’élections parlementaires le 12 octobre 2003, ce qui constitue un facteur important pour la stabilité du pays.


Les membres du Conseil ont félicité le Président Koumba Yalá et l’ont encouragé, ainsi que son gouvernement, à continuer à oeuvrer en vue de la tenue d’élections législatives transparentes, justes et crédibles.


Les membres du Conseil ont remercié la communauté internationale d’avoir promis de fournir les ressources nécessaires à l’organisation des élections législatives.


Les membres du Conseil de sécurité ont pris note du fait que la Commission électorale nationale a invité des organisations internationales à envoyer des observateurs lors des élections, et ont lancé un appel aux organisations concernées pour qu’elles répondent favorablement à cette demande.


Les membres du Conseil de sécurité ont accueilli avec satisfaction la nomination par la communauté des pays lusophones d’un représentant spécial pour la Guinée-Bissau.


Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés préoccupés par les retards constatés dans l’inscription sur les listes électorales et ont lancé un appel au Gouvernement de Guinée-Bissau afin qu’il accélère la procédure.


Les membres du Conseil se sont également déclarés préoccupés par la grave situation économique du pays et ont lancé un appel à la communauté internationale afin qu’elle continue de fournir une assistance au développement durable de la Guinée-Bissau.


Le Conseil a encouragé les autorités de Guinée-Bissau à redoubler d’efforts pour rétablir une bonne gouvernance.


Les membres du Conseil ont félicité le Groupe consultatif du Conseil économique et social sur la Guinée-Bissau, le Groupe des Amis de la Guinée-Bissau et le Groupe de travail spécial sur la prévention et le règlement des conflits en Afrique du rôle qu’ils ont joué dans le suivi de la situation en Guinée-Bissau.


Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur soutien énergique au Représentant du Secrétaire général en Guinée-Bissau et au Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau.


*   ***   *